Espagne - Allemagne le remake ?

Deux équipes européennes bien connues se retrouvent dans la même poule, cette année. En effet, entre le Japon et le Costa Rica on retrouve l'Allemagne et l'Espagne. Deux belles nations du football avec un joli palmarès. Leur dernière rencontre remonte au 17 novembre 2020, en Ligue des nations. Deux ans plus tard, la Roja et la Mannschaft se retrouvent pour un duel au sommet. Pour l'occasion, Ferran Torres est revenu sur cette dernière affiche et la grosse gifle infligée aux Allemands. Souvenez-vous, les Espagnols avaient gagné 6-0 et ont écœuré les Allemands.

Auteur d'un triplé face à l'Allemagne en 2020, Ferran Torres s'est exprimé avant de retrouver les Allemands en Coupe du monde. "Ce match 6-0 c'est de l'histoire ancienne, maintenant le contexte est différent. Plus qu'un gars qui a inscrit un triplé, nous avons une équipe où tous les joueurs sont dans le même bateau, il n'y a pas de star. Je pense que nous sommes une équipe à prendre en compte", confie le joueur du FC Barcelone pour Marca.

Ferran Torres a humilié la Mannschaft

À l'occasion de la sixième journée de Ligue des nations, l'Espagne et l'Allemagne se sont rencontrées. Un match sans difficulté pour la Roja qui a marché sur son adversaire. Ferran Torres, 20 ans à l'époque, s'est permis d'inscrire un triplé. Une première pour un joueur espagnol face à la Mannschaft. Pour ce mondial, le jeune ailier se sent bien : "J'arrive très bien à la Coupe du monde. C'est vrai que j'ai eu des moments plus difficiles, mais je me suis confié à des professionnels et je m'en sors très bien. (...) Je vais très bien physiquement et mentalement."

Ferran Torres est prêt pour la Coupe du monde.
Ferran Torres est prêt pour la Coupe du monde. (Icon Sport)

Les Espagnols vont entrer dans la compétition le 23 novembre prochain, à 17 heures, face au Costa Rica. Ferran Torres et les siens doivent tenter de faire oublier le dernier mondial. Pour rappel, la Roja a été éliminée en huitièmes de finale par la Russie après une longue séance de tirs au but.