dans

PSG : Le nouveau message de Nasser al-Khelaïfi contre la Super League

Il y va les deux pieds décollés.

Nasser al-Khelaïfi accepte la demande de Kylian Mbappé.
Nasser al-Khelaïfi accepte la demande de Kylian Mbappé. (Icon Sport)

Nasser al-Khelaïfi n'a pas hésité à apporter une nouvelle fois son soutien à l'UEFA. Le président de l'ECA en a profité pour lancer un pic aux dirigeants qui ont participé au projet de Super League. Plus

Nasser al-Khelaïfi réitère son soutien à l’UEFA

Ce lundi 28 mars, Nasser al-Khelaïfi, président de l’Association des Clubs Européens (ECA), s’est exprimé à Vienne en Autriche à l’occasion de l’assemble générale. Durant son discours, al-Khelaïfi a souligné le travail exemplaire de l’UEFA. Il n’a d’ailleurs pas hésité à tacler les clubs présents dans le projet de Super League. « Nous avons constaté une incroyable augmentation de 39% de la valeur commerciale des compétitions masculines de club de l’UEFA prévue pour le cycle post-2024« , commence le président de l’ECA.

Nasser al-Khelaïfi, le président du Paris Saint-Germain (Icon Sport)
Nasser al-Khelaïfi, le président du Paris Saint-Germain (Icon Sport)

« Ce contrat prouve aussi que ceux qui doutaient du modèle du football européen avaient tort.« 

Nasser al-Khelaïfi

Il poursuit : « Même si nous devons explorer d’autres sources de revenus, c’est un chiffre historique en la matière. Plus d’influence, plus d’affluence, plus de gouvernance et plus de solidarité, je me souviens que des gens essayaient de briser le système pour une petite partie de tout cela l’année passée. » Voilà qui est lancé… Le président n’a pas hésité à critiquer une nouvelle fois le projet de Super League.

Aussitôt arrivé, aussitôt parti

Le projet de Super League a étonné le monde du football en 2021. En avril, douze club européens annoncent l’ouverture d’une Ligue fermée pour les meilleurs clubs européens. Parmi eux, on compte Arsenal, Barcelone, la Juventus ou encore Liverpool et l’AC Milan. Le Bayern Munich, le Borussia Dortmund et le PSG annoncent ne pas avoir voulu prendre part à ce projet. En quelques jours à peine, le projet est suspendu suite au désistement de plusieurs clubs.

À l’heure actuelle, le projet de Super League existe encore dans les têtes des dirigeants. Seulement, cette idée prend une autre forme. Ce ne serait plus une ligue fermée, mais un championnat avec deux divisions de vingt équipes chacune. Le projet est en pleine refonte.

Personne(s) lié(s) à cet article : Nasser al-Khelaïfi
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires