dans

LDC, Real Madrid : Camavinga, passeur contre l’Inter Milan : « le rêve continue »

Des débuts de rêve avec le Real pour Camavinga !

Pour son cinquième match de Ligue des champions, son premier avec le Real Madrid, Eduardo Camavinga a délivré une passe décisive (iconsport)
Pour son cinquième match de Ligue des champions, son premier avec le Real Madrid, Eduardo Camavinga a délivré une passe décisive (iconsport)

Trois jours après un premier match et un premier but avec le Real Madrid, Eduardo Camavinga a débloqué la rencontre de Ligue des champions face à l'Inter Milan ce mercredi 15 septembre. Entré en fin de partie, le Français a offert à Rodrygo le but de la victoire des Merengue (0-1). Plus

10 minutes de jeu, 1 passe décisive pour Camavinga

Eduardo Camavinga n’aurait pas pu rêver à de meilleurs débuts sous le maillot du Real Madrid. Arrivé chez les Merengue le dernier jour du mercato d’été, le milieu de terrain formé à Rennes s’était illustré dès sa première sous le maillot blanc le week-end dernier face au Celta Vigo. Entré en jeu à la 66ème minute, le Français avait marqué dès la 72e et participé au large succès des hommes de Carlo Ancelotti (5-2). Ce mercredi 15 septembre, en Ligue des champions, le technicien italien lui a toutefois de nouveau préféré Luka Modrić, Casemiro et Federico Valverde pour former son milieu à trois têtes.

À Giuseppe Meazza, Eduardo Camavinga est entré à la place de Luka Modrić à la 80e minute de jeu (iconsport)
À Giuseppe Meazza, Eduardo Camavinga est entré à la place de Luka Modrić à la 80e minute de jeu (iconsport)

Pas de quoi décourager le Français, au contraire. Entré à la 80e minute, à la place du Ballon d’Or croate, alors que le score était de 0-0 face à l’Inter, Camavinga a de nouveau brillé offrant à Rodrygo le but de la victoire au terme d’une action collective de classe.

« Un enchaînement appris au Stade Rennais »

Dans une compétition qu’il connaît peu, pour n’y avoir participé qu’à quatre rencontres avec Rennes, Camavinga a justifié, par sa projection et sa justesse de transmission, l’investissement consenti par le Real Madrid. « On savait que ce serait difficile (à Milan) » a expliqué l’international (3 sélections – 1 but) au micro de beIN Sports après le succès espagnol. « Quand je rentre, le coach me dit qu’il y a beaucoup d’espaces et que ça correspondait à mon jeu. Mon enchaînement sur le but, je l’ai appris au Stade Rennais grâce à Mathieu Le Scornet (ancien membre du staff rennais). Je travaille chaque jour pour être performant. Pour l’instant le rêve continue, mais il ne faut pas s’arrêter à cela. On m’a déjà dit que j’avais une bonne étoile, mais c’est le travail qui paye. Il faut penser au prochain match maintenant. »

Ancelotti prudent avec le Français

Une rencontre sur le terrain de Valence, actuel coleader de Liga en compagnie du Real et de l’Atlético de Madrid, que Camavinga n’est toutefois pas certain de débuter. En conférence de presse d’après-match, Ancelotti a expliqué vouloir être patient avec le natif de Miconje en Angola tout en soulignant l’apport immédiat du garçon aux 71 matchs de Ligue 1. 

« C’est un joueur qui a le niveau pour jouer au Real, c’est pour ça qu’on l’a recruté. Il est très jeune et a beaucoup de qualité, mais on doit être patient. » a expliqué l’ancien coach du PSG. « Il doit bien progresser, c’est ce qu’il est en train de faire et notamment sur l’aspect défensif. »

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires