L'homme de France - Australie

Sur ce match, deux joueurs ont permis aux Bleus de se sortir d'une situation compliquée et, mieux, de l'emporter. La rédaction de Foot11 a décidé de mettre en valeur Adrien Rabiot et Olivier Giroud. Le premier, pour son impact immédiat après l'ouverture du score de l'Australie. D'abord buteur de la tête, il se mue en passeur décisif pour Olivier Giroud après avoir vaillamment récupérer le ballon très haut. Dans sa globalité, Adrien Rabiot aura réalisé un match complet dans cette équipe de France, alternant les récupérations basses et les jeux courts plus hauts sur le terrain.

Pour Olivier Giroud, le constat est simple. S'il n'a pas énormément participé au jeu de l'équipe de France, il aura inscrit ce soir ses 50 et 51e buts en sélection. De quoi égaler un certain Thierry Henry au classement du meilleur buteur de l'histoire des Bleus. Voici les notes du premier match de l'équipe de France dans cette Coupe du monde.

Kylian Mbappé, tonitruant avec l'équipe de France (Icon Sport)
Kylian Mbappé, tonitruant avec l'équipe de France (Icon Sport)

Les notes des défenseurs de l'équipe de France

Hugo Lloris (5) : Match très tranquille pour le gardien de l'équipe de France. Il n'aura pas arrêté la seule frappe dangereuse des Australiens.

Benjamin Pavard (5) : Aux abonnés absents sur l'ouverture du score de l'Australie. Sinon, match ni bon ni mauvais pour le défenseur du Bayern Munich. Aussi, il retrouvait une position qu'il n'a qu'en équipe de France.

Ibrahima Konaté (6,5) : Match très solide de la part du joueur de Liverpool. En effet, le remplaçant attitré de Raphaël Varane n'aura pas eu froid aux yeux. Tranquille dans les duels et très présent à la relance, comme son collègue du soir.

Dayot Upamecano (7) : Impérial ! S'il n'a rien pu faire sur le but des Australiens, il est le joueur de l'équipe de France qui a touché le plus de ballons. Précieux dans les duels, il l'a été tout autant dans la relance par ses passes qui cassent les lignes.

Lucas Hernandez (3) : Catastrophe. Il laisse passer le ballon sur l'ouverture du score de l'Australie et se belsse malheureusement dans la foulée. Remplacé par son frère Théo Hernandez (6,5) dès la 11e minute. Choix payant puisqu'il sera l'auteur de la passe décisive pour Adrien Rabiot.

Olivier Giroud et Adrien Rabiot, les hommes forts de la France face à l'Australie. (Icon Sport)
Olivier Giroud et Adrien Rabiot, les hommes forts de la France face à l'Australie. (Icon Sport)

Les notes du milieu de terrain des Bleus

Aurélien Tchouaméni (6,5) : Match solide de la part du Madrilène qui cherche progressivement à prendre les clés du milieu de terrain.

Adrien Rabiot (8,5) : Buteur pour l'égalisation en première mi-temps, il délivre aussi une passe décisive pleine de combativité à Olivier Giroud pour reprendre les devants.

Antoine Griezmann (7) : A un poste inhabituel, le joueur de l'Atlético de Madrid aura montré à la fois ses qualités d'attaquant et de milieu de terrain relayeur.

Les notes de l'attaque des Bleus

Ousmane Dembélé (7) : Excellent sur son côté droit, l'ailier de l'équipe de France a parfaitement servi Kylian Mbappé, buteur sur le 4-1.

Olivier Giroud (8,5) : 50 ! Avec son premier but en Coupe du monde, l'attaquant de l'AC Milan permet aux Bleus de prendre les devants dans cette rencontre. Ensuite, il participe à la lancée des Bleus. Mieux encore, il égalise le record de Thierry Henry grâce à une tête imparable sur un centre de Kylian Mbappé.

Kylian Mbappé (8) : Tonitruant sur son côté gauche, il n'aura pas laissé ses adversaires souffler. Mieux encore, il permet aux Bleus de se rassurer en inscrivant le troisième but de la rencontre sur une tête décroisée.

Les remplaçants

Théo Hernandez (6,5) : Malgré un début de rencontre compliqué, il a dû prendre la place de son frère, sorti sur blessure. Après une bourde qui aurait pu mener à un but, Théo Hernandez est monté en puissance. Il est passeur sur l'égalisation de Rabiot.

Youssouf Fofana (6) : Entré en jeu à la 77e minute, il n'aura pas eu le temps de se mettre en oeuvre.

Kingsley Coman (6) : Même constat que pour Fofana. A noter quelques fulgurances côté droit.

Jules Koundé et Marcus Thuram (non-notés) : Entrés en jeu à la 89e minute.