Deux jours après l'ouverture de cette Coupe du monde 2022 au Qatar, l'équipe de France fait son entrée dans la compétition ! Tenants du titre, les Bleus ont bien sûr comme objectif de s'offrir une troisième étoile. Pour commencer, les hommes de Didier Deschamps affrontent un adversaire bien connu, l'Australie, déjà présente dans le groupe des Bleus en 2018. Les Socceroos souhaitent sûrement réaliser le même exploit que l'Arabie Saoudite, vainqueur face à l'Argentine ce mardi et qui a dû donner des idées aux outsiders.

Début de match cauchemardesque pour la France

Disposée en 4-2-3-1, l'équipe de France se lance à l'assaut du but australien dès le coup d'envoi. Mais les joueurs de Graham Arnold ne sont pas venus pour défendre. Ils tiennent le ballon et ne permettent pas aux Français de développer leur jeu. Ils font même mieux en lançant la soirée. Sur le côté droit, Leckie élimine Lucas Hernandez, qui se blesse sur l'action. L'ailier australien centre parfaitement au second poteau pour Goodwin, laissé absolument seul par Pavard, qui envoie le ballon sous la barre de Lloris d'une frappe parfaite sans contrôle (0-1, 9e) !

L'Australie crée la surprise en ouvrant le score face à l'équipe de France (Icon Sport)
L'Australie crée la surprise en ouvrant le score face à l'équipe de France (Icon Sport)

Mais Rabiot réveille les Bleus !

En plus d'encaisser ce premier but, Lucas Hernandez se blesse au genou et doit laisser sa place à son frère Théo (13e). Les Bleus sont déboussolés et seul Mbappé donne l'impression de pouvoir faire la différence. Heureusement, les Australiens commencent à reculer face au pressing français. Les corners et les centres se multiplient et cela finit par faire mouche. Sur un centre de Théo Hernandez, Rabiot se retrouve seul et trompe Ryan d'une tête croisée (1-1, 27e) !

L'équipe de France se relance dans le match et domine désormais complètement la rencontre. L'Australie est pressée de partout et finit par craquer une deuxième fois. Rabiot, encore lui, chipe le ballon dans les pieds d'Atkinson. Le milieu de terrain de la Juventus se sert de Mbappé pour pénétrer dans la surface et centrer en retrait pour Giroud. Seul face au but vide, l'attaquant français pousse le ballon du pied droit et s'offre son 50ème but en équipe de France (2-1, 32e) !

Olivier Giroud a inscrit son 50ème but en équipe de France et ne se trouve plus qu'à une longueur de Thierry Henry (51) (Icon Sport)
Olivier Giroud a inscrit son 50ème but en équipe de France et ne se trouve plus qu'à une longueur de Thierry Henry (51) (Icon Sport)

Après nous avoir fait peur en début de match, les Bleus se reprennent de la plus belle des manières. Le match est à sens unique et la France se procure occasions sur occasions. Griezmann voit sa frappe flirter avec le montant (42e) et sert idéalement Mbappé trois minutes plus tard. Face au but, l'attaquant du PSG manque l'immanquable et envoie sa reprise au-dessus des buts de Ryan (45e) !

Plus sereine, la France enfonce le clou

L'équipe de France mène donc au score à la mi-temps, une bonne nouvelle au vu du début de match pour le moins compliqué. Les Bleus poursuivent leur domination et Giroud n'est pas loin d'inscrire le but de ce début de Coupe du monde. Malheureusement, sa reprise acrobatique n'est pas cadrée (50e). Il s'en suit un quart d'heure de domination stérile conclu par un tir de Griezmann repoussé sur sa ligne (67e). Les Bleus poussent ensuite pour se mettre à l'abri et le font bien. A l'arrêt, Dembélé brosse parfaitement son centre pour Mbappé. Entre deux défenseurs, le jeune crack français place sa tête et marque à l'aide du poteau (3-1, 68e) ! Les Bleus sont en feu et dans la foulée, Mbappé passe de buteur à passeur. La star du PSG centre pour Giroud qui, à son tour, trompe Ryan de la tête (4-1, 71e) !

Les Bleus peuvent être rassurés

L'attaquant de l'AC Milan fait encore la différence et marque son 51ème but en équipe de France, soit autant que Thierry Henry ! Mbappé est lui tout proche du doublé mais son mauvais contrôle aide Ryan à s'emparer du ballon (83e). Le gardien de but australien s'envole ensuite sur une tête de Konaté (90e).

Kylian Mbappé a marqué un but et adressé une passe décisive de plus sous le maillot de l'équipe de France (Icon Sport)
Kylian Mbappé a marqué un but et adressé une passe décisive de plus sous le maillot de l'équipe de France (Icon Sport)

Bousculée en début de match dans ce stade Al-Janoub, avec un but encaissé et la blessure de Lucas Hernandez, l'équipe de France a trouvé les ressources pour renverser cette équipe d'Australie. Les Bleus réussissent leur entrée dans cette Coupe du monde avec trois points engrangés. Surtout, les hommes de Didier Deschamps assurent une bonne différence de buts, ce qui pourrait compter à la fin de la phase de poules. En tête du groupe D, vu que le Danemark a été accroché par la Tunisie (0-0), l'équipe de France va pouvoir se lâcher et aborder les deux prochains matches avec confiance. A commencer par celui prévu samedi (17h), face au Danemark.

Les déclarations d'après-match

Didier Deschamps : "Même si on a été refroidi au départ, on a fait tout ce qu'il fallait après. On a mis beaucoup de bonnes choses. Je pense que l'Australie a souffert physiquement après la première mi-temps, mais je n'enlève aucun mérite à mes joueurs. La blessure de Lucas Hernandez ? On va faire des examens, mais bon... ça me semble assez grave. Il faudra confirmer. Mais ce sera le gros point noir de ce soir."

Olivier Giroud : "J'aimerais dédier ce match à Lucas Hernandez"

Adrien Rabiot : "Je suis content d'avoir marqué, d'avoir fait cette passe décisive à Olivier, mais c'est un travail de toute une équipe. C'est la force du groupe."

La fiche du match

France - Australie : 4-1
Buts : Rabiot (27e), Giroud (32e, 71e), Mbappé (68e) pour la France - Goodwin (9e) pour l'Australie

Le XI de la France (4-2-3-1) : Lloris - Pavard (Koundé, 89e), Upamecano, Konaté, L. Hernandez (T. Hernandez, 13e) - Rabiot, Tchouaméni (Fofana, 77e) - Mbappé, Griezmann, Dembélé (Coman, 77e) - Giroud (Thuram, 89e)

Le XI de l'Australie (4-3-3) : Ryan - Behich, Rowels, Souttar, Atkinson (Degenek, 85e) - Irvine (Baccus, 85e), Mooy, McGree (Mabil, 73e) - Goodwin (Kuol, 74e), Duke (Cummings, 56e), Leckie

Le classement du groupe D

1. France 3 pts (+3)
2. Danemark 1pt (0)
3. Tunisie 1pt (0)
4. Australie 0pt (-3)