dans

L1, J11 : Nantes fait vriller Clermont et se hisse à la cinquième place

Les Canaris ne sont provisoirement qu’à un point du deuxième, le RC Lens !

Le FC Nantes a vaincu Clermont. Icon Sport
Le FC Nantes a vaincu Clermont. Icon Sport

Après une première période très tendue (un carton rouge de chaque côté et une passe d'armes entre les deux entraîneurs), Nantes a pris le meilleur sur Clermont (2-1), ce samedi 23 octobre en Ligue 1. Les Canaris se hissent provisoirement à la cinquième place, à seulement un point du deuxième Lens. Plus

« La Ligue des tensions » . Décidément, il ne se passe plus une rencontre de Ligue 1 sans que les esprits chauds s’invitent au programme. Mais alors que l’électricité provient majoritairement des tribunes depuis le début de la saison, comme lors de la précédente rencontre de championnat entre Saint-Etienne et Angers (2-2) vendredi 22 octobre, c’est cette fois sur la pelouse de Nantes que le temps a viré à l’orage.

Ça chauffe sur la pelouse de la Beaujoire

Face à Clermont, ce samedi 23 octobre, Moses Simon avait lancé les hostilités avec un geste d’humeur (non sanctionné), avant que Johan Gastien soit exclu pour un geste similaire (30e). Hors de lui, le milieu auvergnat s’en est pris à Antoine Kombouaré en quittant le terrain, ce qui a provoqué un accrochage entre l’entraîneur des Canaris et le technicien du promu, Pascal Gastien.

Puis c’est Corchia qui a remis les compteurs de cartons rouges à égalité, en signant un tacle aussi dangereux qu’inutile (39e). Et si personne n’a gagné à ce petit jeu, c’est bien Nantes qui a tiré son épingle du – vrai – jeu : le résultat. Sa logique victoire 2 buts à 1 lui permet ainsi de remonter à la cinquième place provisoire du classement, à égalité de points avec le troisième Marseille. Clermont, lui, reste quatorzième.

Nantes plus à l’aise que Clermont, avec le sixième but de la saison de Blas

Côté terrain, c’est donc Nantes qui a su se montrer le plus froid. Entre ces deux équipes joueuses, les occasions ont pourtant tardé, la faute aux imprécisions techniques dans les derniers mètres. C’est finalement Girotto qui a débloqué la situation pour Nantes, en coupant remarquablement la trajectoire d’un coup franc de Corchia (1-0, 38e).

Mais comme toujours avec Clermont, l’attaque auvergnate reste un danger même en infériorité numérique. L’inévitable Bayo a ainsi profité d’un excellent travail de Rashani pour égaliser (1-1, 49e). Pas de quoi remettre en cause la suprématie des Canaris, puisque Blas a remis ses partenaires devant après un amour d’extérieur du pied pour Kolo Muani, qui lui a intelligemment remis en retrait (2-1, 61e). Le jeune milieu offensif français signe son sixième but de la saison, et c’est tout Nantes qui, dans son sillage, a le vent dans le dos.

Ludovic Blas a signé son sixième but de la saison avec Nantes contre Clermont. Icon Sport
Ludovic Blas a signé son sixième but de la saison avec Nantes contre Clermont. Icon Sport

La fiche du match

Nantes 2 – 1 Clermont

Buts : Girotto (38e), Blas (61e) pour Nantes / Bayo (49e) pour Clermont

Exclusions : Corchia (39e) contre Nantes / J. Gastien (30e) contre Clermont

FC Nantes (4-3-3) : Lafont – Corchia, Castelletto, Pallois, Fabio – Chirivella, Girotto, Pereira De Sa – Blas, Kolo Muani, Simon.

Clermont (4-2-3-1) : Desmas – Zedadka, Hountondji, Ogier, N’Simba – Gastien, Abdul Samed – Dossou, Berthomier, Rashani – Bayo.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Clermont Foot 63, FC Nantes
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires