dans

Thibaut Courtois règle ses comptes avec la FIFA et l’UEFA : « les joueurs ne sont pas des robots ! »

« Les meilleurs joueurs se blesseront, encore et encore »

Thibaut Courtois, gardien des Diables Rouges (IconSport)
Thibaut Courtois, gardien des Diables Rouges (IconSport)

Thibaut Courtois a poussé un coup de gueule après le match pour la troisième place de la Ligue des nations entre la Belgique et l'Italie (1-2), dimanche 10 octobre. Le gardien des Diables Rouges a fustigé l'UEFA et la FIFA pour la multiplication des compétitions que ces instances mettent en place ou réfléchissent à instaurer. Une logique qui va à l'encontre de la santé des joueurs pour le portier du Real Madrid, qui a tenu à alerter les instances avant qu'il ne soit trop tard. Plus

Pour Thibaut Courtois, le match face à l’Italie était inutile

On ne le sait que trop bien, Thibaut Courtois n’a pas la langue dans sa poche. Si, parfois, certaines de ses déclarations peuvent prêter à sourire, il faut bien avouer que les propos du gardien belge ont cette fois le mérite de mettre un coup de pied dans la fourmilière. Après la défaite de la sélection belge face à l’Italie (2-1) lors du match pour la troisième place de la Ligue des nations, dimanche 10 octobre, Courtois a encore dénoncé la tenue de cette rencontre, inutile selon lui et uniquement dictée par l’appât du gain. Le portier du Real Madrid avait déjà estimé après la défaite en demi-finale contre la France (2-3) que cette petite finale « ne servait à rien. »

Thibaut Courtois n'avait pas envie d'être là contre l'Italie, lors du match pour la troisième place de la Ligue des nations. Icon Sport
Thibaut Courtois n’avait pas envie d’être là contre l’Italie, lors du match pour la troisième place de la Ligue des nations. Icon Sport

« Ce n’est qu’un match pour de l’argent, nous devons être honnêtes à ce sujet. Nous le jouons simplement parce que pour l’UEFA, c’est de l’argent en plus. (…) Ils peuvent être en colère contre les autres équipes qui veulent une Super League, mais ils ne se soucient pas des joueurs. Ils se soucient juste de remplir leurs poches.« 

Thiabut Courtois au micro de Sky Sports

« Quand pourrons-nous nous reposer ? Les joueurs ne sont pas des robots ! »

Selon Courtois, ce genre de rencontre supplémentaire est symptomatique d’un calendrier de plus en plus chargé pour les joueurs. C’est un véritable cri du cœur en direction des instances que le gardien belge a tenu à exprimer, afin que celles-ci prennent en compte la santé des joueurs dans leurs considérations.

« L’année prochaine, nous jouerons la Coupe du monde en novembre (les qualifications). En juin (2022), nous devrons encore jouer quatre matchs en Ligue des nations. Nous aurons deux semaines de vacances. Ce n’est pas assez pour pouvoir jouer 12 mois au haut niveau. Si nous ne disons jamais rien, ce sera toujours la même chose. (…) Et maintenant, vous entendez parler d’un championnat européen et d’une Coupe du monde chaque année… Quand pourrons-nous nous reposer ? Jamais. A la fin, les meilleurs joueurs se blesseront, encore et encore (…). Nous ne sommes pas des robots ! »

Thiabut Courtois au micro de Sky Sports
Thibaut Courtois face à Federico Chiesa lors du match entre la Belgique et l'Italie (IconSport)
Thibaut Courtois face à Federico Chiesa lors du match entre la Belgique et l’Italie (IconSport)

Il faut bien avouer que ses déclarations posent diverses questions. En effet, en multipliant les matchs, les corps des joueurs sont soumis à de véritables sacerdoces. Si être footballeur professionnel est une chance, il ne faut néanmoins pas oublier qu’ils ont une santé à préserver.

Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires