dans

Premier League : un boycott de Newcastle durant le mercato ?

Un front commun contre les nouveaux riches du Royaume

Allan Saint-Maximin et Newcastle pourraient être boycottés par les autres clubs de Premier League au mercato. Icon Sport
Allan Saint-Maximin et Newcastle pourraient être boycottés par les autres clubs de Premier League au mercato. Icon Sport

Le club anglais de Newcastle, récemment racheté par le fonds souverain d'Arabie Saoudite, pourrait bien être ignoré par de nombreux clubs anglais durant le mercato. Plus

Depuis début octobre, Newcastle est entré dans une nouvelle dimension. Le club anglais a été racheté par le fonds souverain d’Arabie Saoudite et est désormais un sérieux candidat au statut de club le plus riche du monde. Mais le moins que l’on puisse dire, c’est que la nouvelle situation n’est pas vraiment accueillie de façon positive par les autres équipes de Premier League.

Newcastle boudé par ses concurrents ?

L’avenir à court terme de Newcastle s’écrit pour l’instant en pointillés. Après 11 rencontres de championnat, le club désormais entraîné par Eddie Howe pointe à l’avant-dernière place du classement. L’objectif des dirigeants serait donc de mettre à profit le mercato hivernal pour se renforcer. Très vite après le rachat, on apprenait ainsi que quatre joueurs de Manchester United étaient ciblés. Et ce n’est que la face émergée de l’iceberg, tant Newcastle a été lié à d’autres joueurs aux noms souvent ronflants (Ousmane Dembélé, Philippe Coutinho, Mattéo Guendouzi…).

La première recrue du Newcastle version Arabie Saoudite a été... un entraîneur méconnu hors d'Angleterre, Eddie Howe. Icon Sport
La première recrue du Newcastle version Arabie Saoudite a été… un entraîneur méconnu hors d’Angleterre, Eddie Howe. Icon Sport

Mais selon les informations du journal britannique The Telegraph, les plus grandes formations de Premier League seraient bien décidées à contrecarrer les plans des Magpies. Concrètement, toutes les offres de Newcastle pour acquérir des joueurs de Premier League se verraient ainsi opposées un non définitif. Une politique nommée « Tout le monde sauf Newcastle » . L’idée ? Faire comprendre aux Magpies que l’argent ne suffira pas. Jürgen Klopp, le manager de Liverpool, avait ainsi rapidement dénoncé le manque d’équité sportive induit par le rachat de Newcastle.

Selon un expert du championnat anglais cité par The Telegraph, Newcastle aura du mal à acheter des joueurs « car les autres clubs préféreraient voir les Magpies relégués plutôt que de prendre leur argent » . « Certains clubs ne vendront tout simplement pas » , assure cet expert. Parmi les pistes de Newcastle en Premier League, on trouverait aujourd’hui Jesse Lingard (Manchester United), Ross Barkley (Chelsea) ou encore Harry Winks (Tottenham).

En dehors d’Angleterre, les Magpies ont le champ libre

Cela signifie-t-il pour autant que Newcastle fera chou blanc cet hiver ? Sans doute pas. Car le club peut très bien décider de se tourner vers les autres championnats européens. Outre Coutinho et Dembélé (Barça) – Guendouzi étant prêté à l’OM par Arsenal – Newcastle viserait notamment Nabil Fekir (Betis Séville).

Si le milieu offensif brésilien a l’avantage de connaître la Premier League pour y avoir explosé avec Liverpool, le pari semble très risqué pour les deux Français, qui débarqueraient en terrain inconnu et dans un championnat où l’intensité mettrait encore davantage leur physique fragile en péril. D’autant que Newcastle aura besoin de joueurs efficaces immédiatement, sans période d’adaptation, pour sauver sa place dans l’élite anglaise…

Alors que des rumeurs l'envoient à Newcastle depuis peu, Nabil Fekir semble vouloir rester au Betis (iconsport)
Nabil Fékir fait partie des nombreux joueurs qui ont déjà été associés au club de Newcastle ces dernières semaines. (iconsport)

L’obligation de Newcastle de recruter à l’étranger pourrait en tout cas faire les affaires du PSG ou du FC Barcelone, deux clubs qui ont désespérément besoin de vendre et ont un cruel besoin de liquidités. Leurs indésirables pourraient trouver un point de chute facilement chez les Magpies.

Si cette affaire se confirme, la survie de Newcastle en Premier League pourrait bien être remise en question. En cas de relégation, les supporters des Magpies pourraient bien être moins enthousiastes vis-à-vis de leur nouveau propriétaire… Une chose est sûre, Newcastle ne devrait pas avoir le football européen à ses pieds tout de suite.

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires