dans

Ligue 1 : L’accord de naming avec Uber Eats prolongé de deux saisons

L’entreprise américaine va verser une belle somme aux clubs de Ligue 1 !

Namer de la Ligue 1 depuis l'été 2020, Uber Eats continuera d'apposer son nom à celui de la compétition pendant encore deux saisons (iconsport)
Namer de la Ligue 1 depuis l'été 2020, Uber Eats continuera d'apposer son nom à celui de la compétition pendant encore deux saisons (iconsport)

D'après RMC Sport, la LFP et Uber Eats se sont entendus pour prolonger le contrat de naming liant l'entreprise américaine à la Ligue 1 pour deux saisons supplémentaires. Une nouvelle attendue qui assure aux clubs des revenus dans une période difficile. Plus

Uber Eats, deux saisons de plus auprès de la Ligue 1

À l’heure où les clubs de Ligue 1 comptent leurs sous, le renouvellement du contrat liant le championnat de France à Uber Eats est une très bonne nouvelle. Ce mardi 9 novembre, RMC Sport explique ainsi que le Conseil d’administration de la Ligue de Football Professionnel a acté la prolongation de l’accord de naming signé avec l’entreprise de livraison à domicile pour les deux prochaines saisons.

En plus du naming de la Ligue 1, Uber Eats est également le sponsor maillot principal de l'Olympique de Marseille (iconsport)
En plus du naming de la Ligue 1, Uber Eats est également le sponsor maillot principal de l’Olympique de Marseille (iconsport)

Namer de la Ligue 1 depuis la saison 2020-2021, Uber Eats versera ainsi autour de 15 millions d’euros par saison à la LFP pour pouvoir accoler son nom à celui de sa compétition phare. Également partenaire de l’Olympique de Marseille, sur le maillot duquel elle figure, l’entreprise américaine avait pris la suite de Conforama au début de la saison dernière.

Prochaine étape : la société commerciale

Cette bonne nouvelle financière pourrait bientôt être suivie d’une autre. En effet, depuis plusieurs mois, la LFP travaille à la création d’une société commerciale. Celle-ci aurait alors pour mission la commercialisation et la gestion des droits audiovisuels des compétitions. Cheval de bataille de Vincent Labrune, Président de l’institution, celle-ci permettrait à la Ligue de s’associer à un partenaire financier qui apporterait des fonds derrière lesquels les clubs de Ligue 1 courent depuis les pertes et le manque à gagner générés par la crise sanitaire et le fiasco Mediapro.

Comme l’expliquait récemment L’Équipe, l’ancien président de l’OM a ainsi présenté le projet aux clubs et continue de sonder le marché. Le quotidien dévoile que la LFP cherche un fonds capable d’injecter 1,5 milliard d’euros dans sa future société commerciale.

De quoi, peut-être, sortir définitivement les clubs de la crise.

Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires