dans

Barça : Ronald Koeman attise les flammes, les proches de Laporta lui répondent

Un vent de crise souffle à Barcelone

Ronald Koeman, entraîneur du FC Barcelone (IconSport)
Ronald Koeman, entraîneur du FC Barcelone (IconSport)

Lors d'une interview accordée à NOS, Ronald Koeman a évoqué, sans langue de bois, ses derniers mois à Barcelone. Depuis la sortie publique de cet entretien, qui contient notamment des critiques sur Laporta, la tension est montée d'un cran dans le club catalan. Plus

Un Ronald Koeman sans langue de bois

Ronald Koeman a accordé une interview à NOS, dimanche 12 septembre. Dans cette dernière, l’entraîneur du FC Barcelone n’a pas hésité à critiquer les positions de son président Joan Laporta. En fin de saison dernière, le coach des catalans s’était retrouvé dans une situation particulière. Alors que son équipe n’avait remporté ni la Liga, ni la Ligue des champions, plusieurs médias espagnols avaient évoqué à de nombreuses reprises son possible remplacement.

Ronald Koeman, coach du FC Barcelone (IconSport)
Ronald Koeman, coach du FC Barcelone (IconSport)

C’est sans langue de bois que Ronald Koeman a répondu aux questions de NOS. En effet, en décidant de critiquer ouvertement certaines positions de Joan Laporta, le Néerlandais a balancé un gros pavé dans la mare. Intronisé entraîneur de l’équipe catalane par Josep Bartomeu, prédécesseur du président actuel, lors de l’été 2020, il a décidé de dire ce qu’il avait sur le cœur. Le coach de 58 ans a alors jeté un regard acerbe sur les derniers mois.

« Je pense qu’il faut toujours être clair. Lorsque vous, en tant que club, laissez les choses exploser que vous n’êtes pas clair sur l’avenir d’un entraîneur. Sinon, vous obtenez des spéculations. Et si c’est vous qui êtes l’entraîneur, ce n’est pas amusant. « 

Ronald Koeman pour NOS

Dans cet extrait, l’entraîneur fait référence aux deux semaines durant lesquelles Joan Laporta est parti à la recherche de son potentiel successeur. Ce n’est que lorsque aucun remplaçant n’a été trouvé que l’ancien technicien de Valence a été confirmé à son poste.

Des relations glaciales entre Laporta et Koeman

Les relations entre Joan Laporta et Ronald Koeman seraient d’ailleurs glaciales depuis un long moment. L’ancien sélectionneur des Pays-Bas n’a pas hésité à revenir sur ce sujet.

« La semaine dernière, il s’est encore passé des choses dans les médias et je pense que ce n’est pas possible. Avec cela, vous suggérez que l’entraîneur n’a pas tout le pouvoir. « 

Ronald Koeman dans NOS

Pour Ronald Koeman, son président n’aurait pas dû s’épandre autant dans la presse. Certaines déclarations auraient engendré des situations compliquées à gérer.

« Il en a dit un peu trop. Cela peut se faire en privé. J’aime ça quand un président s’engage et pose aussi des questions. Seulement, cela ne devrait pas être dans la presse, c’était le problème.« 

Ronald Koeman dans NOS
Ronald Koeman et Ousmane Dembélé lors d'un entraînement du FC Barcelone (IconSport)
Ronald Koeman et Ousmane Dembélé lors d’un entraînement du FC Barcelone (IconSport)

Pour Koeman, le club a de l’avenir… Grâce à lui

L’été dernier, malgré l’atmosphère négative et les différentes rumeurs qui planaient autour de lui, l’entraîneur du Barça a réussi à rester serein. Si son président a désiré son départ, il s’est en revanche senti soutenu par les joueurs, le reste du staff et les autres membres du conseil d’administration. Passé tout proche de la sortie, Ronald Koeman discuterait dorénavant d’une prolongation de contrat. Une nouvelle fois, cela démontre combien les choses peuvent évoluer rapidement dans le monde du football. Le coach en est bien conscient.

 » Un instant ce n’est rien, l’instant d’après ça peut être tout. Je sais que ça dépend aussi du résultat. « 

Cette saison, après trois rencontres en Liga, la Barça compte deux victoires et un nul. Malgré les tergiversations de son président à son encontre, Koeman affirme être prêt à rester. D’ailleurs, il pense même que « grâce à (lui), le club a de l’avenir ».

Les réactions s’enchaînent

Avec ses propos, le coach de Barcelone s’est attiré les foudres de nouveaux opposants. En effet, Enric Masip, adjoint à la présidence, a tenu à réagir sur les réseaux sociaux.  » Le club a un avenir grâce au changement de conseil d’administration et de président qui a évité le désastre. Cela aurait pu être la fin du club. Ce ne sont pas seulement des mots, c’est une réalité, le Barça ne pouvait pas payer la masse salariale. Merci à certaines personnes courageuses d’être arrivées.« 

Le directeur de campagne de Joan Laporta, Lluis Carrasco, a également répondu aux mots de l’ancien défenseur international. « Koeman s’est autodétruit. Laporta le garde contre toute logique et il est en train de le payer en créant des feux et encore des feux. »

Si l’ambiance n’était apparemment pas au beau fixe avant les déclarations du Néerlandais, il se pourrait bien qu’une nouvelle tempête vienne secouer le bateau Blaugrana. Au FC Barcelone, l’heure est désormais aux règlements de comptes.

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)

un commentaire

Commenter
  1. Je pense que koeman se prend un peu trop la tête, le vestiaire est divisé, beaucoup de joueurs ne sont pas heureux, le vrai problème à résoudre s’appelle koeman.
    Chelsea n’avait pas hésité à limoger lampard malgré son statut de légende du club, et on connaît la suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *