dans

Euro 2020 : les six adversaires potentiels des Bleus en huitièmes

Une chose est sûre : mieux vaut terminer premier du groupe !

Les Bleus ont leur sort entre leur main. En fonction de leur résultat contre le Portugal, leur adversaire en huitièmes de finale peut être très différent - Icon Sport
Les Bleus ont leur sort entre leur main. En fonction de leur résultat contre le Portugal, leur adversaire en huitièmes de finale peut être très différent - Icon Sport

L’équipe de France saura mercredi soir 23 juin, après son troisième match de groupe contre le Portugal, quel adversaire elle affrontera en huitième de finale. Les opposants potentiels sont au nombre de six. Plus

Grâce à la défaite de l’Ukraine contre l’Autriche (0-1) et à la défaite de la Finlande (0-2) contre la Belgique lundi 21 juin, les Bleus sont d’ores et déjà qualifiés pour les huitièmes de finale de l’Euro. Et ce avant même de jouer leur dernier match de poule contre le Portugal, mercredi 23 juin. Mais le résultat de cette rencontre sera déterminant pour connaître leur adversaire en huitième de finale. Les Bleus en découdront en effet avec un premier, un deuxième ou un troisième de groupe en fonction de leur place finale dans le groupe F. Les hommes de Didier Deschamps sont actuellement premiers avec 4 points, devant l’Allemagne et le Portugal (3 points), ainsi que la Hongrie (un point).

Gagner pour ne pas se poser de questions

Le meilleur scénario serait une victoire des Bleus face aux Portugais. Trois points supplémentaires assureraient la première place du groupe avec 7 points. Mbappé et les Bleus joueraient donc un troisième de groupe. Un troisième qui serait la Suisse, troisième du groupe A, ou l’Ukraine, troisième du groupe C. Ces deux équipes sont sûres d’être troisièmes, et devancent déjà la Finlande, battue à cause de sa différence de buts. Un tel tirage serait plutôt une bonne nouvelle pour les Bleus. La Suisse a bataillé dans son groupe et a concédé 5 buts. Quant à l’Ukraine, elle a perdu deux de ses trois matches. Prudence tout de même face à l’Ukraine qui avait tenu en échec la France en mars dernier (1-1) lors des qualifications pour le Mondial 2022.

Les Bleus pourraient affronter la Suisse, troisième de son groupe mais pas toujours rassurante - Icon Sport
Les Bleus pourraient affronter la Suisse, troisième de son groupe, mais pas toujours rassurante – Icon Sport

Risque de « Crunch » face à l’Angleterre pour les Bleus en cas de deuxième place

Les Bleus finiraient à la deuxième place de leur groupe en cas de match nul contre les Portugais et de victoire de l’Allemagne contre la Hongrie. Une défaite contre les hommes de Fernando Santos et un nul ou une défaite de l’Allemagne placerait aussi les Bleus à la 2e place. Dans ce cas, la France jouera le premier du groupe D : l’Angleterre ou la République Tchèque. Les deux équipes s’affrontent ce mardi 22 juin (21h). L’Angleterre doit absolument gagner pour être première du groupe, pénalisée par une moins bonne différence de but. Autrement, les Bleus affronteraient les Tchèques. Mais il est envisageable de voir l’Angleterre s’imposer à Wembley. Dans ce cas, c’est dans ce même stade que les Three Lions accueilleraient l’équipe de France. Ce scénario serait évidemment plutôt mauvais.

La possibilité de croiser la route de Phil Foden est réelle. Ce serait le cas si la France termine deuxième de son groupe et l'Angleterre première du sien - Icon Sport
La possibilité de croiser la route de Phil Foden est réelle. Ce serait le cas si la France termine deuxième de son groupe et l’Angleterre première du sien – Icon Sport

Le scénario « catastrophe » : la Belgique ou les Pays-Bas

En cas de victoires combinées de l’Allemagne contre la Hongrie et du Portugal face aux Bleus, la France serait troisième de son groupe. Ce serait avant tout un signal inquiétant alors que les hommes de Deschamps avait parfaitement débuté l’Euro. Mais perdre contre le tenant du titre est envisageable. Avec ce scénario « catastrophe », le tirage le serait aussi. Les Bleus affronteraient soit la Belgique, soit les Pays-Bas. Du lourd dans les deux cas : les deux équipes ont fini premières de leur groupe avec trois victoires en trois matchs.

La Belgique d'Eden Hazard n'attend qu'une occasion de prendre sa revanche après la demie-finale de Coupe du monde perdue face aux Bleus - Icon Sport
La Belgique d’Eden Hazard n’attend qu’une occasion de prendre sa revanche après la demi-finale de Coupe du monde perdue face aux Bleus – Icon Sport

Les Néerlandais ont impressionné malgré une poule assez faible. Le 3-5-2 de De Boer a plutôt fonctionné, et Depay et Wijnaldum sont en réussite. Affronter la Belgique serait évidemment le pire tirage possible pour les Bleus. Romelu Lukaku est co-meilleur buteur du tournoi (3 buts) et De Bruyne est revenu en forme (1 buts, 2 passes décisives). France-Belgique sonne plus comme une demi-finale mais ce pourrait être un huitième si les Bleus manquent la marche.

Les adversaires possibles des Bleus et les dates :

Si la France finit première : Suisse ou Ukraine le lundi 28 juin (21h) à Bucarest.

Si la France finit deuxième : Angleterre ou République Tchèque le mardi 29 juin (18h) à Londres (Wembley).

Si la France finit troisième : Belgique ou Pays-Bas le dimanche 27 juin, à Séville (21h) ou Budapest (18h).

Équipe(s) liée(s) à cet article : Équipe de France
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires