dans

ASSE : où en est la vente du club, un an après ?

Tout le monde se le demande.

Roland Romeyer et Bernard Caïazzo, les présidents de l'AS Saint-Etienne (Icon Sport)
Roland Romeyer et Bernard Caïazzo, les présidents de l'AS Saint-Etienne (Icon Sport)

L’AS Saint-Etienne (ASSE) aurait pu rapidement être vendu au cours de ces derniers mois. Toutefois, toutes les négociations ont été interrompues pour des raisons diverses et variées. Plus

Un dénouement avait été prévu après avril 2021

Il y a tout juste un an, les deux coactionnaires de l’ASSE, Roland Romeyer et Bernard Caïazzo, ont publié une tribune pour Le Progrès. Dedans, ils ont exprimé leur souhait de vendre l’AS Saint-Etienne. Toutefois, cette vente n’a finalement pas abouti. Malgré un désir sans fin de léguer le club à un nouvel actionnaire, les négociations n’arrivent jamais à leur terme.

Roland Romeyer estime être un "clown" à côté des autres grands clubs français. (Icon Sport)
Roland Romeyer estime être un « clown » à côté des autres grands clubs français. (Icon Sport)

En effet, déjà en 2018, les deux présidents avaient dû mettre un terme à des négociations exclusives avec PEAK6 Investments L.P. au bout d’une dizaine de jours, annonce L’Equipe. En tout cas, depuis l’annonce officielle de la mise en vente, aucune candidature n’est arrivée jusqu’au même stade.

Des candidats au rachat de l’ASSE se sont désistés

Malgré un nombre important de candidatures pour le rachat, personne n’est allé aussi loin que les potentiels repreneurs en 2018. Et pourtant, ce ne sont pas les offres qui ont manqué. En effet, un premier candidat avait proposé une offre, mais s’est finalement désisté quand son nom est sorti à de trop nombreuses reprises dans les médias. Egalement, 777 Parterns, un fonds d’investissement de Miami qui va finalement racheter le Red Star. 

Les dirigeants stéphanois auraient mis en pause la vente du club. En effet, les parts attribuées à l’AS Saint-Etienne dans le cadre de la vente de la société commerciale de la LFP. Les 33 millions d’euros directement dans la poche des propriétaires va faire énormément de bien aux finances. Toutefois, si le club ne se maintient pas en Ligue 1, il ne percevra que la moitié de cette somme, soit 16,5 millions d’euros. Affaire à suivre, donc.

Équipe(s) liée(s) à cet article : AS Saint-Étienne (ASSE)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires