dans

L1 (J13) : Rennes humilie un triste OL et intègre le Top 5 !

La galette va pas être facile à digérer.pour l’OL…

L1 (J13), le Stade Rennais fouette l'OL et intègre le Top 5 ! (iconsport)
L1 (J13), le Stade Rennais fouette l'OL et intègre le Top 5 ! (iconsport)

Dans un match d'une grande intensité, le Stade Rennais a totalement dominé l'OL au Roazhon Park (4-1). Les Lyonnais, 7èmes de L1, n'ont jamais vu le jour face à une très belle équipe bretonne. Plus

Trois jours après leur victoire respective face à Mura (1-0) et au Sparta Prague (3-1), le Rennes et Lyon nous offre le choc de la 13ᵉ journée de L1. On est en droit de s’attendre à du spectacle sur la pelouse du Roazhon Park entre deux équipes en pleine forme, ayant l’opportunité de se rapprocher du quatuor de tête en cas de victoire. Forcément, les deux entraîneurs alignent leur meilleure équipe possible, avec un 4-4-2 sans Sulemana toutefois côté breton et un 4-3-3 avec Paqueta en faux N°9 chez les Lyonnais.

Martin Terrier (Rennes) face à Thiago Mendes (OL) (iconsport)
Martin Terrier (Rennes) face à Thiago Mendes (OL) (iconsport)

A lire aussi : Ligue Europa, OL : Bosz a le sentiment du devoir accompli après la qualification pour les 8es

Rennes enflammé, l’OL atomisé

Devant son public, le Stade Rennais n’a pas perdu depuis début septembre et un match manqué face à Reims. Et on comprend mieux dès le coup d’envoi pourquoi les Bretons sont difficilement prenables dans leur antre. En l’espace de vingt minutes, les Rouge et Noir se procurent la bagatelle de cinq énormes occasions. Terrier, très en vue, bute à deux reprises sur Lopes (8e, 19e). Entre deux, Guimaraes dégage le ballon depuis sa ligne de but (17e) et Meling voit son but refusé pour une position de hors-jeu (18e). C’est un miracle de ne pas voir l’OL mené au score après ce début de match tonitruant de la part des hommes de Genesio. D’autant plus que les Lyonnais ne parviennent pas à sortir de la tête de l’eau. Pour preuve, Laborde bute une nouvelle fois sur Lopes suite à un superbe service de Majer (27e). Totalement asphyxiés, les Gones souffrent comme jamais et craquent logiquement avant la mi-temps. Bourigeaud se charge de tirer un corner que Laborde, du point de penalty, propulse de la tête au fond des filets (1-0, 45e) !

A lire aussi : Bruno Genesio (Rennes) défend Messi contre les critiques

L’OL tente un truc, en vain

Depuis son banc, Peter Bosz devait attendre impatiemment la mi-temps afin de réveiller ses joueurs. Face aux difficultés rencontrées par son équipe, l’entraîneur de l’OL décide de remplacer Guimaraes par Slimani, et du coup de passer en 4-2-3-1. Sauf que tout ne se passe pas comme prévu pour les Lyonnais, malmenés comme rarement en L1. Majer, toujours lui, trouve Laborde d’une louche dans la surface. L’ancien Montpelliérain tente un retourné acrobatique et se fait contrer. A l’affût, Traoré allume Lopes qui ne peut que dévier le ballon dans ses buts (2-0, 51e) !

La joie d'Hamari Traoré sur le deuxième but de Rennes face à l'OL (iconsport)
La joie d’Hamari Traoré sur le deuxième but de Rennes face à l’OL (iconsport)

Le réveil lyonnais n’arrive pas, au contraire

Plus que logiquement, les Rouge et Noir font le break face à une équipe de l’OL très inquiétante. Il faut attendre quasiment l’heure de jeu pour voir la première opportunité lyonnaise sur une tête de Paqueta, facilement captée par Gomis (57e). Par la suite, mis à part une nouvelle tentative lyonnaise repoussée par Lopes, les occasions se font plus rares. Les Rennais, devant au score, passent en mode gestion pendant que l’OL attaque timidement. Et à un quart d’heure de la fin, les Bretons mettent fin à tout suspense. Lancé dans la profondeur au terme d’un contre rondement mené, Truffert se fait bousculer dans la surface par Denayer mais parvient toutefois à tromper Lopes du pied gauche (3-0, 76e) !

Ca tourne à l’humiliation pour l’OL

Les carottes sont cuites pour les Lyonnais, complètement perdus sur cette pelouse du Roazhon Park. De leur côté, les Rennais sont inarrêtables et sont bien décidés à humilier leurs adversaires du soir. Truffert, décidément auteur d’une superbe entrée en jeu du haut de ses 20 ans, envoie une demi-volée surpuissante du gauche hors de portée de Lopes (4-0, 83e) !

La joie de Truffert et des Rennais devant leur public (iconsport)
La joie de Truffert et des Rennais devant leur public (iconsport)

En fin de match, les Lyonnais parviennent toutefois à sauver l’honneur. Aguerd fait saute sur Paqueta dans la surface et l’arbitre désigne le point de penalty. Sans trembler, le milieu de terrain brésilien de l’OL prend Gomis à contre-pied (4-1, 90e+2).

A lire aussi : L1, Rennes, Bruno Genesio après le PSG : « On peut parler d’exploit »

Bonne opération au classement pour les Rennais

Absolument étouffé tout au long de la rencontre par une magnifique équipe de Rennes, l’OL s’est logiquement fait humilier sur la pelouse du Roazhon Park. Les Lyonnais, dominés dans tous les compartiments du jeu, ont montré un visage plus qu’inquiétant alors qu’on les pensait lancer dans une bonne dynamique. Peter Bosz a du pain sur la planche après cette sale soirée, d’autant plus que son équipe ne se trouve qu’à la septième place du classement de la Ligue 1 à l’aube de la trêve internationale. Côté rennais, tout va pour le mieux. Bruno Genesio n’a eu aucune pitié pour son ancien club et peut se réjouir de voir le Stade Rennais intégrer le Top 5 du classement. Dans deux semaines, les Bretons recevront Montpellier tandis que l’OL devra mieux faire face à l’OM.

Lucas Paqueta a sauvé l'honneur en fin de match pour l'OL (iconsport)
Lucas Paqueta a sauvé l’honneur en fin de match pour l’OL (iconsport)

La fiche du match

Stade Rennais – Olympique Lyonnais : 4-1
Buts : Laborde (45e), Traoré (51e), Truffert (76e, 83e) pour Rennes – Paqueta (90e+2 sp) pour l’OL

Le XI du Stade Rennais : Gomis – Traoré (c) (Assignon, 87e), Omari, Aguerd, Meling – Santamaria, Tait, Majer (Ogochukwu, 90e), Bourigeaud (Sulemana, 73e) – Terrier (Truffert, 73e), Laborde (Guirassy, 90e)

Le XI de l’OL : Lopes – Dubois (c), Denayer, Boateng, Emerson – Mendes, Guimaraes (Slimani, 46e), Caqueret – Aouar, Paqueta, Toko Ekambi (Cherki, 82e)

A lire aussi : OL, Paqueta : « Je n’ai pas en tête de partir, je suis chez moi ici »

Équipe(s) liée(s) à cet article : ,
Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires