dans

LdC (J1) : à dix, l’OM finit par craquer face aux Spurs

Richarlison ouvre son compteur face à l’OM.

L'OM face à Tottenham pour sa 1ère journée de Ligue des champions.
L'OM face à Tottenham pour sa 1ère journée de Ligue des champions. (Icon Sport)

La saison est lancée en Ligue des champions. Malgré une première mi-temps maitrisée par l'OM, Tottenham a ouvert le score à un quart de la fin du match. Une défaite cruelle pour l'OM qui a dominé ce match, même à 10. Plus

Première rencontre entre Tottenham et l’Olympique de Marseille. Dans un Tottenham Hotspur Stadium des grands soirs, les Marseillais avaient pour objectif de faire oublier leurs dernières campagnes de Ligue des champions. C’est devant plus de 1 500 supporters que les Olympiens ont lancé leur saison européenne. Après une première mi-temps au-dessus des Spurs, l’OM a sombré en seconde période. Richarlison a puni les Marseillais et leurs occasions manquées. Le Brésilien a inscrit un doublé (76′, 81′), permettant à Tottenham d’entamer sa campagne de Ligue des champions sur les chapeaux de roue.

L’OM domine mais manque de réalisme

Rapidement, les Marseillais se sont positionnés haut sur la pelouse. Grâce à pressing constant, l’OM a mis le pied sur le ballon et a su se montrer dangereux dans le premier quart d’heure. D’ailleurs, le dribble douteux de Pau Lopez dans la surface prouve bien que le véritable ennemi de l’OM durant cette campagne ce sera lui-même. Attention à ne pas trop se faire peur, ce type d’action aurait pu valoir plus cher qu’un simple coup de chaud. La première vraie occasion marseillaise est signée Nuno Tavares. Le joueur tente une frappe de loin, de quoi donner envie à ses coéquipiers de faire de même ? 

L'OM a dominé la première période.
L’OM a dominé la première période. (Icon Sport)

Défensivement également, Marseille a été sérieux sur la première période. Ni Kane, ni Richarlison et Son sont parvenus à pénétrer les cages adverses. Les hommes d’Igor Tudor se sont montrés agressifs dans les duels. Il faut même attendre la 40ème pour voir la première grosse occasion des Spurs. Harry Kane tente une frappe croisée du droit mais manque le cadre. Il n’est pas incorrect de dire que l’OM domine très clairement la rencontre. Le milieu de terrain phocéen a été efficace, très peu de déchets techniques. Matteo Guendouzi s’offre même le loisir de tenter une frappe à 20 mètres du but, Lloris se détend bien. Terminer les 45 premières minutes de la rencontre sans trouver le chemin des filets est sûrement le plus gros regret que les Marseillais peuvent avoir.

Richarlison fait couleur Marseille

Qu’elle a été dur cette seconde période… Mbemba, dernier défenseur, tacle Son à une quinzaine de mètres du but. Rouge direct, logique. Être réduit à 10 à la 50’, c’est psychologiquement et physiquement compliqué. Tottenham a donc pris le dessus sur son adversaire du soir. Par chance, les Spurs gèrent mal leurs occasions. Pau Lopez, derrière, a été solide. Il a offert du sursis à ses coéquipiers, et ce plus d’une fois. Malgré cette infériorité numérique, les Olympiens ne se sont pas cachés. Sans jamais baisser la tête, Marseille reste tout en maitrise. Amine Harit était à un cheveu d’ouvrir le score, le ballon, quasiment dans les pieds, file devant le but. 

Une occasion qui coûte cher. Très cher… la tête de Richarlison termine au fond des filets, cette fois-ci. Totalement oublié dans la surface de réparation, Perisic pose parfaitement le ballon sur la tête du Brésilien. Ça passe sous la barre. Richarlison a ouvert son compteur avec les Spurs. L’attaquant se présente comme le bourreau de l’OM, ce soir. Sur un corner mal dégagé, Höjbjerg centre de loin et une trouve la tête de Richarlison. Une seconde fois. Marseille a tenu, Marseille a tenu mais Marseille s’est affaibli. Les Spurs tiennent leur première victoire en Europe, cette saison. L’OM devra se refaire une santé face à l’Eintracht Frankfurt le 13 septembre prochain, au Vélodrome. 

La feuille de match 

Victoire 2-0 de Tottenham face à l’Olympique de Marseille pour la première journée de Ligue des champions.

Buts : Richarlison (76′, 81′)

Cartons jaune : Bailly (48′), Dier (53′), Son (65′), Clauss (76′)

Carton rouge : Mbemba (48′)

La compo des Spurs : Lloris (c) – Romero, Dier, Lenglet – Emerson, Höjbjerg, Bentancur, Perisic – Richarlison, Kane, Son

La compo de l’OM : Lopez – Mbemba, Bailly, Gigot – Clauss, Rongier (c), Veretout, Nuno Tavares – Gerson, Guendouzi – Suarez

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique de Marseille (OM), Tottenham
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires