dans

L1 (J35) : Troyes s’impose face au LOSC dans un match rocambolesque !

Deux rouges, trois pénalties… Quel match !

Troyes se donne de l'air après sa belle victoire face au LOSC à domicile. / Icon Sport
Troyes se donne de l'air après sa belle victoire face au LOSC à domicile. / Icon Sport

Dans le cadre de la 35e journée de Ligue 1, L’ESTAC Troyes recevait le LOSC. Dans les deux cas, l’enjeu était grand. Finalement, ce sont les hommes de Bruno Irles qui se sont imposés chez eux, au Stade de l’Aube, au terme d'un match fou. Résumé. Plus

Dimanche 1er mai, 13h00. Jour de fête du travail, mais pas de repos pour les joueurs de Ligue 1. La 35e journée avait commencé vendredi par un match spectaculaire entre Strasbourg et le PSG (3-3), puis a continué le samedi avec un autre match nul passionnant entre Lens et Nantes (2-2) puis une victoire solide du Stade Rennais face à l’AS Saint-Etienne (2-0). Ce dimanche s’est ouvert par le match entre l’ESTAC Troyes et le LOSC. Dans les deux cas, la victoire est impérative. Les locaux doivent s’assurer des points pour rester dans la course pour le maintien. Les visiteurs, eux, sont encore dans la course à l’Europe.

Un carton rouge pour Renato Sanches résume la rencontre face à Troyes. / Icon Sport
Un carton rouge pour Renato Sanches résume la rencontre face à Troyes. / Icon Sport

Avantage Troyes à la pause

Le LOSC a globalement dominé la première mi-temps. Toutefois, c’est bien Troyes qui est reparti aux vestiaires avec l’avantage du score. Un pénalty très généreux accordé aux hommes de Bruno Irles après une faute de José Fonte sur Tristan Dingomé. Le capitaine, Florian Tardieu, se charge de frapper le pénalty : course d’élan, tir petit filet, contre-pied et Léo Jardim est battu (41’). Cette faute sifflée dans la surface aura eu pour conséquence d’agacer le camp lillois. Déjà tendu (carton jaune pour un membre du staff du LOSC), ce litige ne risque pas d’améliorer le mental des joueurs de Gourvennec. Retour à la pause. La première mi-temps peut donc se résumer à une domination globale de Lille et un pénalty généreux donné aux Troyens.

Lille explose et l’ESTAC en profite

Au retour des vestiaires, la tendance aurait pu s’inverser. Toutefois, le match a pris une tournure que les Lillois auraient bien aimée ne pas avoir à vivre. En effet, l’arbitre s’est de nouveau illustré juste après l’entame de la deuxième mi-temps. Renato Sanches reçoit un carton jaune (50’) qu’il estime ne pas mériter. Le milieu de terrain portugais s’en est pris à l’arbitre par frustration et a récolté un deuxième carton jaune dans la foulée. Son exclusion l’a sorti de ses gonds et l’international portugais est sorti du terrain en colère. Dans la foulée, Troyes reprend le dessus sur son adversaire et dans une contre-attaque dirigée sur le côté gauche, Botman empêche Ugbo de reprendre un très beau centre. Faute logique, pénalty sifflé puis marquer plein axe par le numéro 13 troyen (55’). Le LOSC est mené 2-0, à 10 contre 11, et va devoir tenter un retournement de situation, à l’instar du RC Lens, son homologue du nord, samedi face à Nantes. A la 64e, encore un très beau mouvement troyen fini par une tête de Renaud Ripart en plein sur le poteau gauche de Jardim. 

De manière générale, les tentatives lilloises manquent cruellement de réalisme. En infériorité numérique, les hommes de Jocelyn Gourvennec parviennent à se créer des occasions, mais pas assez tranchantes pour inquiéter Jessy Moulin. Malheureusement, les joueurs lillois semblent mieux se donner pour faire faute que pour inscrire un but : Bürak Yilmaz est exclu après un vilain tacle par derrière (68’). A 9 contre 11, la marche semble désormais trop haute pour le LOSC. Un troisième pénalty accordé à Troyes à la 85e minute ! Et Tardieu se charge à nouveau de l’inscrire et la met au fond des filets. 3-0 !

La fiche de la rencontre

ESTAC Troyes – LOSC : 3-0

Buteurs : Tardieu (41’, 87′), Ugbo (55’)

Composition de départ de Troyes : Moulin – Kaboré, Biancone, Palmer-Brown, Koné, Chavalerin – Ripart, Tardieu, Kouamé, Dingomé – Ugbo.

Composition de départ du LOSC : Jardim – Celik, Fonte, Botman, Gudmundsson – Zhegrova, Andre, Sanches (rouge, 50’), Weah – David, Yilmaz (rouge, 68’).

Équipe(s) liée(s) à cet article : LOSC (Lille), Troyes (ESTAC)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires