dans

L1 (J32) : L’AS Monaco s’offre une belle victoire au Roazhon Park

L’AS Monaco repart avec 3 points importants !

L'AS Monaco s'est imposé face à Rennes pour le compte de la 32ème journée de Ligue 1. Icon Sport
L'AS Monaco s'est imposé face à Rennes pour le compte de la 32ème journée de Ligue 1. Icon Sport

Malgré une première période gérée par le Stade Rennais, les hommes de Bruno Génésio se sont laissés submergés rapidement par l'AS Monaco. L'ASM repart du Roazhon Park avec les trois points grâce à une victoire 3-2. Plus

Plus que sept journées avant la fin ! Avec un gros calendrier, le Stade Rennais doit se focaliser sur son objectif podium. Finir dauphin du PSG est l’un des buts principaux de cette saison. En pleine bataille avec l’Olympique de Marseille, Rennes n’a pas le droit à l’erreur. Monaco également cherche à se faire une place dans le top 5 du championnat cette saison. Les joueurs de Philippe Clement peuvent encore croire à une compétition européenne la saison prochaine. Découvrez le résumé de ce gros choc.

Une première période à armes égales

La rencontre débute vite, elle débute fort et bien pour le Stade Rennais. Sur un centre du capitaine Hamari Traoré, Flavien Tait place une tête puissant dès la 3ème minute. La réponse Monégasque ne se fait d’ailleurs pas attendre. Même pas dix minutes plus tard. Golovin délivre un caviar à Vanderson. Meling est totalement à la rue et ne sait comment défendre. Vanderson n’a plus qu’à frapper et placer son ballon, 1-1 alors que le quart d’heure de jeu n’est même pas encore passé. Après cette égalisation, le match se met à ronronner. Légère frayeur du côté Rennais suite à contact entre Tchouaméni et Traoré. Plus de peur que de mal visiblement. 

Flavien Tait célèbre son 3ème avec le Stade Rennais, cette saison.
Flavien Tait célèbre son 3ème avec le Stade Rennais, cette saison. (Icon Sport)

Durant le dernier quart d’heure, le ballon est clairement Rennais. Des deux côtés, cependant, on peine à être dangereux. Rennes reste tout de même l’équipe qui produit le plus de jeu. Les joueurs de l’ASM, quant à eux, font beaucoup de fautes et il est étonnant de ne pas voir Stéphanie Frappart sortir de carton sur Tchouaméni, notamment. Qu’il est difficile pour Monaco de trouver Ben Yedder sans cette petite touche de magie et de folie. Les occasions, les Monégasques n’en manquent pas. Le réalisme n’y est pas encore. Quelques secondes avant la mi-temps, sur corner, Gaëtan Laborde tente un retourné ciseaux qui n’a pas du tout l’effet escompté. 1-1 à la rentrée au vestiaire.

Un retour gagnant pour Monaco

Dès le retour du vestiaire, une faute est sifflée en faveur du Stade Rennais. Bourigeaud tire le coup-franc qui passe donc légèrement au-dessus de la barre transversale. On était tout proche du 2-1. Depuis le début de la rencontre, Hamari Traoré est dans quasiment tous les bons coups. Il créé, se rend disponible et est dangereux. Dix minutes après le retour sur la pelouse, Stéphanie Frappart ne bronche pas devant une situation qui aurait pu faire penalty. Le Roazhon Park s’insurge. Rennes est rapidement punit par Wissam Ben Yedder. Trop d’occasions manquées finissent par se payer. À la limite du hors-jeu, Volland lance Ben Yedder qui se retrouve seul face à Alemdar. Le duo magique de l’ASM. L’attaquant Français talonne Kylian Mbappé au classement des meilleurs buteurs de la saison en Ligue 1. Ben Yedder en est désormais à 19 buts tandis que Mbappé en a mis 20.

Monaco doit profiter de ce genre de situations pour assommer le Stade Rennais une bonne fois pour toute. Le visage Monégasque est d’ailleurs bien différent de celui montrer lors des 45 premières minutes. Il faut attendre la 70’ pour assister à un réveil Rennais. Guirassy entre en jeu à la place de Laborde. Sur son premier ballon, il manque le ballon de légalisation. Après une frappe de Martin, repoussée par Nübel, Guirassy tente de redresser le ballon, ça passe à côté. Une occasion que Rennes peut regretter, encore une fois. Sur une relance défensive dans l’axe, Tchouaméni récupère le ballon dans trop de problème. Le milieu sert Vanderson qui centre sur Boadu, 3-1.

À la 92′, Mme Frappart siffle un penalty évident pour le Stade Rennais. Possible donc de recoller au score ? Malheureusement, ce n’est pas suffisant. Rennes passe à côté d’une échéance importante. Avec déjà trois points de retard sur l’OM, les Rennais n’ont plus qu’à espérer une défaite Marseillaise face au PSG, le 17 avril. Enfin, les hommes de Philippe Clément remontent à la 4ème place avec 53 points, juste devant Strasbourg (52 points).

La feuille de match :

Victoire 3-2 de l’AS Monaco au Roazhon Park.

Buts : Tait (3’), Vanderson (12’), Ben Yedder (57′), Boadu (77′), Terrier (90’+3)

Cartons jaune : Vanderson (43’), Badiashile (46′), Henrique (84′), Omari (85′)

Compo Stade Rennais : Alemdar – Traoré (c) – Omari – Santamaria – Meling – Bourigeaud – Martin – Majer – Tait – Terrier – Laborde

Compo AS Monaco : Nübel – Henrique – Badiashile – Disasi – Aguilar – Golovin – Fofana – Tchouaméni – Vanderson – Volland – Ben Yedder (c)

Équipe(s) liée(s) à cet article : AS Monaco, Stade Rennais
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires