Le début de la der pour Messi

"Ce sera certainement ma dernière Coupe du monde". Lionel Messi l'a confirmé en conférence de presse lundi, ce Mondial au Qatar sera le dernier de sa magnifique carrière. La star de l'Argentine aborde donc cette compétition avec une envie particulière, celle de terminer en beauté sur un sacre mondial. La Pulga peut en tout cas espérer aller au bout de cette Coupe du monde au vu de la forme de son équipe. Invaincue depuis 36 matches et vainqueur de la dernière Copa America, l'Argentine débute ce Mondial en pleine confiance. Lionel Messi, Angel Di Maria et leurs coéquipiers sont donc plus sereins que jamais avant de jouer ce premier match face à l'Arabie Saoudite, un adversaire largement à leur portée.

Lionel Messi espère apporter une 3ème Coupe du monde à l'Argentine, après celles de 1978 et 1986 (Icon Sport)
Lionel Messi espère apporter une 3ème Coupe du monde à l'Argentine, après celles de 1978 et 1986 (Icon Sport)

L'Argentine met le contact

Dans un stade emblématique de Lusail bien rempli, avec notamment de nombreux supporters de l'Arabie Saoudite, l'Argentine ne met pas longtemps à prendre le dessus. Messi trouve tout de suite le cadre (2e) avant d'être aidé par la VAR. Sur un coup franc excentré, Paredes est ceinturé et s'écroule. Une situation qu'on a l'habitude de voir sur les coups de pied arrêtés sauf que là, l'arbitre siffle un penalty à l'aide de la vidéo. Sans pitié, Messi prend Al-Owais à contre-pied et ouvre le score (1-0, 10e) !

L'Argentine de Lionel Messi prend l'avantage sur penalty (Icon Sport)
L'Argentine de Lionel Messi prend l'avantage sur penalty (Icon Sport)

La star du PSG ouvre son compteur de buts et permet à l'Albiceleste de prendre l'avantage. De son côté, l'Arabie Saoudite joue avec le feu en jouant très haut. Messi et Martinez trouvent le chemin des filets à trois reprises mais sont signalés hors-jeu (22e, 27e, 32e). Finalement, le plan de jeu saoudien fonctionne bien et empêche l'Argentine de se montrer trop dangereuse.

L'Argentine en plein dans le piège !

Après la pause, l'Argentine ne s'en sort toujours pas tactiquement. Les Saoudiens jouent très bien le coup et sont rapidement récompensés. Lancé dans la profondeur par Al-Buraikan, Al-Shehri prend Otamendi de vitesse et trouve le petit filet opposée d'une frappe croisée du gauche (1-1, 48e) ! Les Argentins se font surprendre et semblent complètement perdus face à la fougue saoudienne. Les joueurs d'Hervé Renard continuent d'attaquer et font exploser le stade. Depuis l'angle de la surface, Al-Dawsari envoie une frappe puissante que Martinez ne peut que dévier dans sa lucarne (1-2, 53e) !

Après cinq minutes incroyables, l'Arabie Saoudite passe devant ! Un véritable coup de tonnerre pour l'Argentine, qui tente de réagir comme elle peut. Tagliafico est tout proche d'égaliser mais sa reprise à bout portant est repoussée par Al-Owais (63e). Dix minutes plus tard, le gardien saoudien doit se coucher de nouveau sur un tir trop mou de Di Maria (73e). Mais les Argentins n'y arrivent pas malgré les changements et les Saoudiens y croient de plus en plus. La fin de match leur donne raison puisque les 8 minutes de temps additionnel ne suffisent pas à l'Albiceleste pour revenir au score.

L'Argentine s'est faite surprendre par une étonnante équipe d'Arabie Saoudite (Icon Sport)
L'Argentine s'est faite surprendre par une étonnante équipe d'Arabie Saoudite (Icon Sport)

Menée au score suite à un penalty que beaucoup trouveront généreux, l'Arabie Saoudite a réalisé un véritable exploit ! Intelligents tactiquement, les Saoudiens ont surpris une Argentine décevante. L'Albiceleste manque complètement son entrée dans ce Mondial et se retrouve déjà sous pression avant de jouer le Mexique puis la Pologne, deux adversaires supposés plus forts ! Ce groupe C s'annonce excitant et son classement sera suivi de près par l'équipe de France. En effet, les Bleus affronteront l'un des deux qualifiés en cas de qualification en huitième de finale.

La fiche du match

Argentine - Arabie Saoudite : 1-2
Buts : Messi (10e sp) pour l'Argentine - Al Shehri (48e), Al Dawsari (53e) pour l'Arabie Saoudite

Le XI de l'Argentine : Martinez - Molina, Romero (Martinez, 59e), Otamendi, Tagliafico (Acuna, 70e) - De Paul, Paredes (Fernandez, 59e), Papu Gomez (Alvarez, 59e) - Messi, Lautaro Martinez, Di Maria

Le XI de l'Arabie Saoudite : Al-Owais - Abdulhamid, Al-Amri, Al-Boleahi, Al-Shahrani (Al-Breik, 90e+9)- Al-Buraikan (Asiri, 89e), Kanno, Al-Malki, Al-Dawsari - Al-Faraj (Al-Abed, 45e+4) (Al Amri, 88e) - Al-Shehri (Al-Ghannam, 78e)