dans

Vers un Final Four chaque année en Ligue des champions ?

L’édition 2020 pourrait faire des petits

Le format de la Ligue des champions pourrait évoluer (iconsport)
Le format de la Ligue des champions pourrait évoluer (iconsport)

La Ligue des champions pourrait connaître une évolution radicale dans les prochaines années si on en croit les confidences d'Aleksander Ceferin, le patron de l'UEFA. Plus

La Ligue des champions est une compétition qui brasse des sommes colossales et attire des foules à travers toute l’Europe. Une référence dans le monde du football. Mais, selon Aleksander Ceferin, une nouvelle réforme pourrait aujourd’hui être nécessaire.

La Ligue des champions vers une révolution ?

C’est dans les colonnes du Journal du Dimanche que le patron de l’UEFA défend ce projet. Pour lui, la C1 doit évoluer. En effet, il souhaite que le « Final 4 », soit mis en place de façon pérenne. Le format avait été expérimenté de manière inédite, à Lisbonne, lors de l’édition 2019-2020. À l’époque, c’est pour des raisons sanitaires, en raison de la pandémie de Covid-19, que les meilleures équipes du football européen avaient été rassemblées au Portugal.

Or, ce format resserré semble désormais avoir les faveurs de l’UEFA. Il faut dire que cette organisation a déjà fait ses preuves dans d’autres événements sportifs de premier plan, notamment dans le monde du basket-ball, tant aux États-Unis qu’en Europe. Aleksander Ceferin, souligne que le dossier n’a pas encore été discuté de manière concrète à cause des contraintes liées à la pandémie de Covid-19. Toutefois, le sujet aurait été évoqué de façon plus officieuse avec des personnalités majeures du football européen.

« J’ai évoqué le sujet avec certains présidents, dont Nasser Al-Khelaïfi, et ils sont d’accord. Le football est plus grand que la NHL mais le Super Bowl est un évènement majeur. L’équation est simple à résoudre, c’est compenser la perte liée au fait qu’il n’y aurait pas de revenus de match à domicile en demi-finale. C’est possible.« 

Aleksander Ceferin au JDD.

Ce n’est pas la première fois qu’Aleksander Ceferin évoque ouvertement cette nouvelle réforme. Interrogé par l’Équipe au mois de mai 2021, il évoquait alors un « événement fantastique« , qui posait aussi des problématiques « financières et de marketing ». En quelques mois, l’idée semble avoir fait son chemin et les grands dirigeants ont été sollicités, comme le montre la mention de Nasser Al-Khelaïfi.

Une première transformation en 2024

Quelle serait l’échéance envisagée pour une telle réforme de la Ligue des champions. Aleksander Ceferin ne veut visiblement pas aller trop vite. Le Slovène évoque l’échéance de l’édition 2024-2025. Toutefois, il n’est pas très optimiste sur ce dossier. « Je doute que ça puisse se faire aussi vite », souligne le patron de l’UEFA, dont le mandat prendra fin en 2023.

L'UEFA présidée par Aleksander Ceferin a cinq jours pour lever toutes sanctions contre les clubs fondateurs de la Super League (iconsport)
Aleksander Ceferin veut faire évoluer la compétition majeure du football européen (iconsport)

Il faut dire que le calendrier de l’UEFA est déjà chargé. L’instance européenne, menacée l’année dernière par le projet de Super League, a déjà une grande réforme de la Ligue des champions en préparation. En effet, c’est à l’horizon 2024 que l’épreuve doit changer de format. 36 clubs seront en lice au début de la compétition, contre 32 à l’heure actuelle. Chaque équipe disputera 10 matches, sans aller-retour, une sorte de mini-championnat qui n’est pas sans provoquer quelques réactions négatives. Des critiques ont notamment pointé la complexité du nouveau format.

Aleksander Ceferin n’a pas hésité non plus à tacler de nouveau le projet de Super League qu’il juge désormais complètement enterré. Il estime que qu’on n’en reparlera pas dans « les dix prochaines années ». « Personne n’en veut à part les quelques qui pensent que le foot ne tourne qu’autour de l’argent ». Florentino Pérez, le patron du Real Madrid, qui a récemment remis le sujet sur la table, appréciera sans aucun doute cette petite pique. Jusqu’au prochain round ?

Personne(s) lié(s) à cet article : Aleksander Čeferin
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires