dans

UEFA : le hors-jeu semi-automatisé testé lors de la Supercoupe d’Europe

Une bonne nouvelle ?

Logo de l'UEFA. / Icon Sport
Logo de l'UEFA. / Icon Sport

Ce mercredi 3 aout, l'UEFA a publié un communiqué indiquant l'inauguration du hors-jeu semi-automatisé. Cette technologie pourrait se démocratiser lors des prochaines grandes compétitions, européennes ou mondiales. Plus

L’UEFA emboite le pas de la FIFA

Ce mercredi 10 aout prochain se jouera la rencontre de Supercoupe d’Europe entre le Real Madrid et l’Eintracht Francfort. Cette rencontre sera marquée par l’inauguration de la technologie semi-automatisée de détection des hors-jeu. En effet, l’UEFA a officialisé dans un communiqué que ce dispositif va progressivement se démocratiser dans le football européen et mondial.

Bientôt la fin des hors-jeu controversés ? Icon Sport
Bientôt la fin des hors-jeu controversés ? Icon Sport

Cette technologie deviendra par la suite généralisée lors des prochaines Ligue des champions. Cet outil servira avant tout à accélérer la prise de décisions des arbitres. Pour rappel, la FIFA a déjà eu la même idée début juillet et utilisera cette technologie lors de la Coupe du monde 2022 au Qatar. D’autre part, la grande instance du sport européenne a spécifié que de nombreux tests ont eu lieu depuis 2020. Ainsi, des essais ont été effectués lors de la dernière Ligue des champions et de l’Euro féminin.

Qu’est-ce que ça va changer ?

La règle du hors-jeu avait déjà été chamboulée en 2016 avec l’apparition de la VAR. Le 10 aout prochain, à Helsinki, cette procédure évoluera de nouveau. De ce fait, le temps de délibération de l’arbitre lors d’un litige lié au hors-jeu sera grandement réduit.

« Ce système innovant permettra aux équipes VAR de déterminer les situations de hors-jeu rapidement et avec plus de précision, améliorant ainsi le déroulement du jeu et la cohérence des décisions », a déclaré Roberto Rosetti, responsable de l’arbitrage à l’UEFA.

 « Le nouveau système fonctionnera grâce à des caméras spécialisées capables de suivre 29 points corporels différents par joueur« , peut-on lire dans le communiqué de l’UEFA. D’autre part, la grande instance du football européen a fait savoir que 188 tests avaient été effectués depuis 2020.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires