dans

PSG : une stratégie inattendue pour faire partir les indésirables

Le PSG est intransigeant

Illustration Camp des Loges/Icon Sport
Illustration Camp des Loges/Icon Sport

Ce lundi 4 juillet, le PSG faisait sa rentrée des classes. L'occasion de voir de nouveaux visages. Et une nouvelle méthode de travail en fonction du statut des joueurs, aussi. Plus

Une nouvelle saison commence

Après un exercice 2021-2022 des plus délicats, le PSG compte bien faire table rase durant l’intersaison. Exit donc Mauricio Pochettino, limogé depuis quelques heures, et place à Christophe Galtier sur le banc rouge et bleu. Avec Luis Campos et Antero Henrique, la stratégie sportive a également fait peau neuve.

Neymar (à gauche) et Marquinhos sous les couleurs du PSG (Icon Sport)
Neymar (à gauche) et Marquinhos sous les couleurs du PSG (Icon Sport)

Le tout désormais sera de réaliser un mercato de grande qualité pour le PSG. En ce sens, Vitinha se place comme la toute première recrue parisienne. Le talentueux Portugais était d’ailleurs ce mardi avec ses nouveaux coéquipiers pour sa toute première séance d’entraînement. Mais outre celui-ci, on a eu la surprise de voir des joueurs écourter leurs vacances afin d’entamer au plus vite leur préparation physique. C’est notamment le cas de Lionel Messi, Neymar Jr, Keylor Navas, Gianluigi Donnarumma ou encore Marquinhos.

Le PSG en mode radical avec ses indésirables

Mais une fois que le groupe du PSG sera au grand complet, une stratégie assez particulière devrait être mise en place par le staff francilien. En effet, comme nous le rapporte L’Equipe ce mardi, les dirigeants songeraient à mettre en œuvre deux groupes bien distincts. Le but ? Créer une scission entre les joueurs que le PSG souhaite conserver et les nombreux indésirables.

Et des indésirables, il y en a beaucoup au PSG, c’est le moins que l’on puisse dire. Car oui, ils sont, a minima, une dizaine à être poussée vers la sortie. la liste est longue comme le bras : Layvin Kurzawa, Thilo Kehrer, Ander Herrera, Idrissa Gueye, Georginio Wijnaldum, Julian Draxler ou autres Mauro Icardi. Problème, avec leurs émoluments respectifs, il ne sera pas aisé de leur trouver un acquéreur. D’où cette idée de « loft ». À voir si cela sera réellement efficace…

Équipe(s) liée(s) à cet article : Paris Saint-Germain (PSG)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires