dans

PSG : Mbappé affirme que la Ligue 1 est toujours « très dure et très physique »

… où il faut savoir éviter « les coups » !

Kylian Mbappé n'est pas épargné en Ligue 1. Icon Sport
Kylian Mbappé n'est pas épargné en Ligue 1. Icon Sport

La Ligue 1 s'est offert un sacré lifting cette saison, avec beaucoup plus de buts et de spectacle que dans le passé. Kylian Mbappé (PSG) partage ce constat, mais assure qu'elle ne s'est pas départie de son image de championnat "physique." Et il est bien placé pour le savoir... Plus

La Ligue 1 fait peau neuve…

La Ligue 1 est-elle le nouvel eldorado des amateurs de spectacle ? Tandis que certains championnats comme la Liga sont peut-être moins attractifs qu’il y a certaines années, la France gagne en crédibilité. L’arrivée d’entraîneurs porteurs d’une philosophie offensive explique en partie pourquoi l’ancienne « Farmers’ League » est devenue « the place to be » pour les spectateurs. Et ce n’est pas Kylian Mbappé qui dira le contraire. Lors d’une interview au site du PSG, l’attaquant du club de la capitale a reconnu que la Ligue 1 avait pris le tournant du (beau) jeu.

« Je pense que cette année, il y a plus de jeu, je pense que c’est plus agréable à regarder que les autres années. »

Kylian Mbappé au site officiel du PSG

…mais son anatomie reste la même pour Mbappé

Néanmoins, les vieilles habitudes ont la peau dure. La Ligue 1, qui a toujours été réputée pour être un championnat très physique et tactique, n’a pas radicalement changé de visage pour autant, comme l’a admis Mbappé.

« C’est dur, très dur, et très physique ! Il y a une intensité dingue. Les joueurs sont vraiment prêts à mettre le contact, à mettre des coups, ce n’est pas facile. C’est un championnat qui est réputé pour être très physique, très tactique. Donc c’est vrai que ça demande une adaptation, surtout pour nous (le PSG). On a eu pas mal de joueurs qui ne connaissaient pas le championnat. Ça demande de l’adaptation, mais je pense qu’on est sur le bon chemin. »

Kylian Mbappé au site officiel du PSG
Lionel Messi, Georginio Wijnaldum et Achraf Hakimi, arrivés cet été au PSG, doivent encore se faire à la rudesse de la Ligue 1. Icon Sport
Lionel Messi, Georginio Wijnaldum et Achraf Hakimi, arrivés cet été au PSG, doivent encore se faire à la rudesse de la Ligue 1. Icon Sport

Ce qui explique aussi pourquoi Lionel Messi n’a marqué son premier but en Ligue 1 que le 20 novembre dernier…

Personne(s) lié(s) à cet article : Kylian Mbappé
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires