dans

PFC-OL : Aulas « ne pense pas que Lyon ait la responsabilité des incidents »

Reconnaître ses responsabilités, ce n’est pas vraiment son truc…

Jean-Michel Aulas, le président de l'OL. Icon Sport
Jean-Michel Aulas, le président de l'OL. Icon Sport

Jean-Michel Aulas s'est présenté en conférence de presse suite aux incidents en tribunes du match Paris FC - OL, vendredi 17 décembre. Alors que divers médias assurent que certains supporters des Gones sont à l'origine des débordements, le président lyonnais s'est défendu en assurant que les "responsabilités sont partagées" avec le Paris FC. Plus

« Responsabilités partagées » pour le président de l’OL

En conférence de presse après les incidents en tribunes lors du match Paris FC-OL, vendredi 17 décembre, Jean-Michel Aulas a été invité à faire la lumière sur les événements. Et pour lui, l’OL ne serait pas à l’origine des débordements…

« Les responsabilités sont partagées, c’est un souci de société… Plein d’éléments me montrent qu’on a une responsabilité et qu’on va faire le ménage mais les premiers jets de pétards sur les supporters lyonnais n’ont pas été faits entre Lyonnais. Donc il y a eu une rébellion. On a bien vu aussi sur le terrain que des centaines de personnes n’étaient pas lyonnaises. Il faut faire l’analyse et reconnaître la responsabilité. On sanctionnera, mais on ne peut pas porter l’ensemble de la responsabilité. Il faut tout analyser. (…) « En ce qui me concerne, je ne pense pas qu’on ait la responsabilité des incidents, mais du coup ça a généré des choses qu’il ne faut plus jamais voir dans un stade de football. »

Jean-Michel Aulas en conférence de presse

Aulas annonce que l’OL porte plainte et promet « des mesures extrêmement sévères »

« Des choses qu’il ne faut plus jamais voir sur un terrain. » Des paroles déjà entendues à maintes et maintes reprises, mais à quand les actes ? Jean-Michel Aulas a promi de réagir avec une grande fermeté.

A la mi-temps, il a suffi d’un pétard, l’arrivée d’un certain nombre de gens qui n’avaient rien à faire dans la tribune de l’OL pour qu’il y ait ce déchaînement de violence. On prendra des mesures extrêmement sévères contre les gens qui vont être identifiés. On connaît ceux qui devaient venir sur ce déplacement. Nous sommes en train de porter plainte. D’une part pour sanctionner ceux qui le méritent et aussi pour trouver la vérité sur ce qu’il s’est passé. »

Jean-Michel Aulas en conférence de presse
Jean-Michel Aulas dans les tribunes du stade Charléty lors du match de Coupe de France contre le Paris FC, vendredi 17 décembre. Icon Sport
Jean-Michel Aulas dans les tribunes du stade Charléty lors du match de Coupe de France contre le Paris FC, vendredi 17 décembre. Icon Sport

L’accusé Aulas a commencé sa défense de l’OL avant de probables nouvelles sanctions, près d’une semaine après celles reçues par la commission de discipline de la LFP suite au match contre l’OM

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique lyonnais (OL)
Personne(s) lié(s) à cet article : Jean-Michel Aulas
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires