dans

Peter Bosz, avant Lens-OL : « Quelque chose a changé »

Le Néerlandais voit du mieux chez ses joueurs.

Peter Bosz, l'actuel entraîneur de l'Olympique Lyonnais/Icon Sport
Peter Bosz, l'actuel entraîneur de l'Olympique Lyonnais/Icon Sport

Peter Bosz, entraîneur de l'Olympique Lyonnais, était en conférence de presse avant le choc de Ligue 1 sur la pelouse du RC Lens. Le Néerlandais a défendu Léo Dubois, sifflé par son public et a noté des changements ces derniers jours dans le niveau proposé par ses joueurs. Plus

Bosz ne veut pas de relâchement

L’Olympique Lyonnais se déplace à Bollaert ce samedi 19 février pour y affronter le RC Lens (17h). L’occasion pour l’OL de confirmer le mieux observé contre l’OGC Nice (2-0). Peter Bosz, entraîneur des Gones, était en conférence de presse avant la rencontre. Il a interdit à ses joueurs un quelconque relâchement et veut enchaîner.

« C’était du très haut niveau face à Nice, mais le faire pendant un match, ça ne suffira pas. Je n’ai pas vu et je ne l’accepterais pas. Je le vois très vite quand ça arrive chez un ou deux joueurs. Là, pas du tout. Ils se sont tout de suite projetés sur Lens qui a très bien joué ici. J’avais dit qu’on n’avait peut-être pas mérité de gagner. »

Peter Bosz en conférence de presse

Un message qui semble être passé auprès de ses joueurs, prêts à continuer leur remontée au classement après la belle victoire obtenue contre l’OGC Nice. Pour la rencontre face à Lens, Peter Bosz ne pourra compter sur Rayan Cherki, opéré du pied et donc absent plusieurs semaines, alors que Jeff-Reine Adelaïde rejouera une nouvelle fois avec la réserve. Pour le reste, le Néerlandais récupère l’intégralité de son groupe, puisque Jérôme Boateng a été réintégré après avoir été écarté la semaine passée.

La joie des joueurs de l'OL après la victoire en Ligue 1 contre l'OGC Nice. Icon Sport
La joie des joueurs de l’OL après la victoire en Ligue 1 contre l’OGC Nice. Icon Sport

« Je ne comprends pas que l’on siffle Dubois« 

Peter Bosz a profité de cette tribune pour défendre un de ses joueurs, sifflé par son propre public lors du match contre Nice. Un événement qui aurait beaucoup affecté le joueur, et que le Néerlandais juge incompréhensible.

« Ça, je ne comprends pas du toutLéo n’est pas seulement notre capitaine, il est l’un de nous. Je ne comprends pas pourquoi avant le match et au début match, parce que je l’ai entendu, moi aussi, un de nos joueurs est sifflé. Je ne le comprends absolument pas. Il ne le mérite pas, et je ne comprends pas comment les supporters pensent. J’ai parlé avec lui, et ça l’affecte, croyez-moi. J’ai été aussi sifflé, quand j’avais plus de 30 ans, et tu peux dire que tu t’en fous, mais non, ce n’est pas comme ça. Si tu es sifflé par l’adversaire, ça te donne de l’énergie, mais par ton public, ce n’est pas pareil. Cela ne peut pas nous aider.« 

Peter Bosz en conférence de presse
Peter Bosz a défendu son capitaine, Léo Dubois, sifflé par une partie du public lyonnais. Icon Sport
Peter Bosz a défendu son capitaine, Léo Dubois, sifflé par une partie du public lyonnais. Icon Sport

Un message clair et net de Peter Bosz, qui n’a pas pour habitude de faire dans la langue de bois. Le coach de l’OL a d’ailleurs souligné les progrès réalisés par ses joueurs ces dernières semaines. Un changement tactique, mais pas que. « A mon avis, il y a quelque chose de changé. Un changement de pressing ? Quand on a changé de système, on était plus stable en défense, mais c’était plus difficile pour faire un bon pressing« , a déclaré Bosz devant la presse, avant de mettre en avant les bonnes séances d’entraînements durant la semaine.

« Ce sont des choses que l’entraîneur voit et les entraînements sont bien en ce moment. Ils s’entraînent pour être de meilleurs joueurs et une meilleure équipe. Il ne faut pas simplement venir pour être là, sinon on reste à la maison« , a ajouté l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais, qui appréhende la rencontre avec « beaucoup de respect pour Franck Haise et son équipe« . Actuellement septièmes de Ligue 1, les Lyonnais resteraient dans la course au podium en cas de victoire à Lens, eux qui comptent le même nombre de points (37) que Monaco et Rennes à l’aube de cette 25ᵉ journée.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique lyonnais (OL)
Personne(s) lié(s) à cet article : Peter Bosz
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires