dans

Pep Guardiola : « Leo Messi a été mon Michael Jordan »

Il estime qu’il doit tout à l’Argentin.

Pep Guardiola n'a pas tari d'éloges sur Leo Messi, à qui il estime qu'il doit tout. Icon Sport
Pep Guardiola n'a pas tari d'éloges sur Leo Messi, à qui il estime qu'il doit tout. Icon Sport

Dans un long entretien pour le podcast La Primera Jugada, du journal argentin Olé, Pep Guardiola a évoqué sa relation spéciale avec Lionel Messi, qu'il a coaché durant quatre saisons. Plus

« Je dois toujours une bouteille de vin à Messi« 

Pep Guardiola a fait de Manchester City une arme de destruction massive. Comme il l’avait fait avec le FC Barcelone, entre 2008 et 2012. Mais bien loin de tirer toute la couverture vers lui, l’entraîneur catalan sait qu’il doit beaucoup à ses joueurs, et en particulier un, Lionel Messi.

Dans une interview pour le podcast La Primera Jugada, du journal argentin Olé, Guardiola a passé en revue l’actualité de l’Albiceleste, et n’a pas tari d’éloges sur la Pulga, qui lui a permis d’atteindre les sommets. Le coach de City n’oublie pas ce que lui a apporté Leo Messi, alors qu’il faisait ses grands débuts en tant qu’entraîneur.

« Pour moi, Messi représente tout dans ma carrière, et il m’a rendu plus compétitif. Il y avait beaucoup de génies à l’âge parfait et des joueurs expérimentés à un très haut niveau. Il y a eu une alchimie parfaite entre tous ces joueurs, et cela n’arrive qu’une fois dans une vie. Xavi, Iniesta, Puyol… Sans lui, on aurait gagné, mais pas autant. Je compare Messi à Michael Jordan. Phil Jackson pouvait sentir ce que c’était d’avoir le meilleur. Avec lui il a gagné six anneaux. Moi aussi j’ai gagné parce qu’il rendait tout plus simple. Je lui dois toujours une bouteille de vin parce qu’il m’a fait gagner de meilleurs contrats ».

Pep Guardiola, La Primera Jugada
Pep Guardiola a changé la carrière de Lionel Messi et l'histoire du FC Barcelone. Icon Sport
Pep Guardiola a changé la carrière de Lionel Messi et l’histoire du FC Barcelone. Icon Sport

Pas sélectionneur de l’Argentine… pour le moment

Par ailleurs, Pep Guardiola a balayé l’actualité de la sélection argentine et a confirmé qu’il ne serait pas sélectionneur de l’Albiceleste. « Ils ne m’ont jamais appelé pour diriger la sélection. L’Argentine doit être entraînée par un Argentin. Pas quelqu’un de Sampedor (sa ville natale en Catalogne) », a affirmé le coach de Manchester City, sans pour autant totalement fermer la porte. « Lorsque je partirai de Manchester City, je rentrerai chez moi et je prendrai du temps pour moi. Peut-être qu’un jour j’aurai besoin d’aller entraîner en Argentine. Je n’en sais rien. On verra bien…« .

Pep Guardiola a fait de Manchester City une des meilleures équipes du monde. Icon Sport
Pep Guardiola a fait de Manchester City une des meilleures équipes du monde. Icon Sport

Pep Guardiola a confirmé que la nouvelle recrue de Manchester City, Julián Álvarez fera la pré-saison avec les Citizens, et qu’il comptait sur l’attaquant argentin de River Plate. « Si nous l’avons acheté, c’est pour l’avoir avec nous. Nous pensons que c’est un joueur fait pour nous parce qu’il a un gros potentiel. Il bouge bien, il sent le but et le but vaut le d’argent. Il a coûté de l’argent, mais pas non plus une folie comme en Europe. C’est une opportunité d’avenir et l’année prochaine, il sera avec nous lors de la pré-saison. Je veux le voir sur la pelouse avec ses coéquipiers« , a confié l’entraîneur catalan, qui n’a pas tari d’éloges sur son mentor, Marcelo Bielsa. « Avec son Leeds, je pense que j’aurais été incapable de monter en Premier League« , a-t-il conclu.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Argentine
Personne(s) lié(s) à cet article : Lionel Messi
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires