dans

OL : deux actionnaires principaux veulent céder leurs parts

L’OL a rapidement réagi pour rassurer.

Jean-Michel Aulas pourrait prochainement voir deux des actionnaires de l'OL céder leurs parts dans le capital du club (iconsport)
Jean-Michel Aulas pourrait prochainement voir deux des actionnaires de l'OL céder leurs parts dans le capital du club (iconsport)

Actionnaires de l’Olympique Lyonnais depuis 1999 et 2006 respectivement, Pathé et IDG Capital ont déclaré ce mercredi 9 mars avoir ouvert une réflexion quant à leur participation dans le capital lyonnais. À terme, les deux entreprises pourraient céder leurs parts sociales. Plus

Deux actionnaires lyonnais sur le départ

Respectivement détenteurs de 19,36 % et 19,85 % du capital de l’Olympique Lyonnais, les actionnaires Pathé et IDG Capital ont informé ce mercredi 9 mars avoir engagé une réflexion quant à leur participation au sein de l’OL. Les deux entreprises ont publié en ce sens un communiqué de presse commun, relayé par les médias. Dans celui-ci, elles expliquent avoir mandaté la banque d’investissement Raine pour « évaluer leurs options stratégiques et financières concernant leurs participations respectives dans le club ».

Jérôme Seydoux (à droite) est à la tête de Pathé, actionnaire de l'OL depuis 1999 (iconsport)
Jérôme Seydoux (à droite) est à la tête de Pathé, actionnaire de l’OL depuis 1999 (iconsport)

Concrètement, cela ouvre la possibilité de voir Pathé et IDG Capital céder les actions qu’ils détiennent dans le capital de l’OL. Dans leur communiqué, ils indiquent d’ailleurs avoir « reçu des marques d’intérêt de la part d’investisseurs et privilégieront les parties souhaitant collaborer avec la direction actuelle. » Et ce, « afin de continuer à développer la vision du club et de s’appuyer sur l’héritage de l’Olympique Lyonnais. »

L’OL réagit et rassure

Face à cette annonce surprise, l’Olympique Lyonnais a rapidement cherché à rassurer. Alors même que les hommes de Peter Bosz jouent à Porto en Ligue Europa ce mercredi 9 mars, le club a publié un communiqué sur son site internet. « OL Groupe […] travaille activement à un projet de renforcement de sa structure financière ».

Malgré la communication faite par Pathé et IDG Capital, le club de Jean-Michel Aulas assure que « la poursuite des projets de développements » en cours est assurée. Cela concerne notamment les investissements faits au sein des clubs OL Reign et l’ASVEL.

Pathé et IDG Capital sont, derrière Holnest (société créée et présidée par Jean-Michel Aulas) et le public, les deux plus importants détenteurs d’action au sein du capital de l’OL. Actionnaires depuis 1999 et 2006 respectivement, ils détenaient à eux deux près de 40 % des actions lyonnaises selon la dernière communication faite par le club côté en bourse.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique lyonnais (OL)
Personne(s) lié(s) à cet article : Jean-Michel Aulas
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires