dans

Nantes : Kita ouvre la porte à la vente du club et fracasse Landreau

Kita donne ses vérités.

Waldemar Kita a passé en revue l'actualité de son club, le FC Nantes. Icon Sport
Waldemar Kita a passé en revue l'actualité de son club, le FC Nantes. Icon Sport

Invité de Jérôme Rothen sur RMC Info, le président Waldemar Kita a passé en revue l'actualité du FC Nantes, et n'a pas hésité à critiquer durement Mickaël Landreau, à la tête d'un projet de reprise du club. Plus

Kita est reconnaissant envers Kombaouré

Le FC Nantes n’était absolument nulle part la saison dernière. En grande difficulté à la trêve hivernale, les Canaris étaient finalement parvenus à se sauver en barrages contre le TFC, grâce notamment à un grand travail d’Antoine Kombouaré. Désormais en finale de la Coupe de France et certain de jouer une prochaine saison en Ligue 1, Waldemar Kita a montré sa gratitude à son entraîneur et ses joueurs au micro de RMC Sport.

Antoine Kombouaré réalise un très bon travail au FC Nantes. Icon Sport
Antoine Kombouaré réalise un très bon travail au FC Nantes. Icon Sport

« C’est un accomplissement, ça veut dire qu’on travaille, qu’on est sérieux et qu’on a donné les moyens. On peut remercier Antoine Kombouaré, le staff, les joueurs. On a donné les moyens en prolongeant les joueurs pour que cela marche bien et Antoine a fait du bon travail. »

Waldemar Kita, sur RMC Sport

D’ailleurs, sur la prolongation de l’entraîneur français chez les Canaris, Kita a quelque peu botté en touche, même si son souhaite semble être de continuer avec Kombouaré. « Pour prolonger, il faut déjà finir la saison. On va déjà finir la saison, on va s’asseoir pour parler. Moi je voudrais garder l’entraîneur pendant 20 ans, il n’y a pas de problème« , a affirmé le président nantais dans Rothen s’enflamme.

« Ce n’est pas sérieux M. Landreau »

Waldemar Kita n’a pas non plus éludé le possible rachat du FC Nantes, un dossier toujours sur la table, comme l’a confirmé le président. Le dirigeant nantais n’a pas fermé la porte à une vente du club, mais faisant bien comprendre qu’il ne vendra pas son bébé à n’importe qui. Il n’a d’ailleurs pas hésité à tacler sérieusement Mickaël Landreau, à la tête du projet « A la Nantaise« .

« Si quelqu’un sent qu’il peut porter le club financièrement et assuré qu’il est meilleur, pas de problème, je suis ouvert. Je suis ouvert à toutes les propositions, mais il faut que cela soit sérieux. On ne vend pas ou on n’achète pas le club par l’intermédiaire des médias […] Monsieur Landreau est venu dans mon bureau il y a 7 ans. Il voulait être président délégué du club et virer tout le monde dont mon fils. Je lui ai dit non et 15 jours après il était entraîneur de Lorient. Qu’a fait de mal mon fils ? Il a sûrement un niveau supérieur à ce genre de personnages. Ce n’est pas sérieux Monsieur Landreau. »

Waldemar Kita dans Rothen s’enflamme, sur RMC Sport.

Kita répond aux critiques

Kita a donc totalement calmé les ardeurs de l’ancien gardien du FC Nantes et du Paris Saint-Germain. « Je n’y pense plus« , a répondu le président des Canaris. Par ailleurs, Kita a tenu à répondre à ses détracteurs qui lui reprochent de ne pas investir assez d’argent sur le club. « Dire que pendant 5 ans, je gagne de l’argent à Nantes parce que j’encaisse : c’est dégueulasse. C’est mon argent personnel que je mets à Nantes. Combien m’a coûté Laffont, 10 millions. Combien m’a coûté Blas, 10 millions. Et Simon, plusieurs millions. C’est investir ou pas ?« , a conclu le président du FC Nantes, qui jouera sa saison le 7 mai prochain en finale de Coupe de France contre l’OGC Nice, au stade de France.

Équipe(s) liée(s) à cet article : FC Nantes
Personne(s) lié(s) à cet article : Waldemar Kita
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires