dans

Lille : les dirigeants suivent de près un entraîneur français

Qui est au chômage depuis cet hiver.

Gourvennec peut se mordre les doigts. / Icon Sport
Gourvennec peut se mordre les doigts. / Icon Sport

La première saison de Jocelyn Gourvennec à Lille aura été bien plus compliquée que ce qu’il pouvait imaginer. Malgré de belles performances en Ligue des champions, les dirigeants pourraient se séparer de lui. Et ils auraient trouvé son successeur en la personne de Laurent Batlles. Plus

Laurent Batlles futur entraîneur du LOSC ?

Le jeu léché et attrayant de Laurent Batlles avec l’ESTAC Troyes en L2 l’an dernier, puis en début de saison en Ligue 1 cette année lui ont donné une certaine cote. A tel point que les dirigeants du LOSC auraient coché son nom pour succéder à Jocelyn Gourvennec. C’est en tout cas ce que révèle RMC Sport. Ces derniers ne seraient pas satisfaits de la saison de l’ancien coach de Bordeaux. Le beau parcours en Ligue des champions n’a pas occulté les déboires en Ligue 1. Seulement 10es dans l’élite du football français, les Lillois ont fait beaucoup moins bien que l’an passé.

Et avec les différends en interne (le cas Ben Arfa, par exemple), et ceux avec les supporters qui réclament depuis quelque temps sa démission, nul doute que Gourvennec aurait préféré une autre tournure. En tout cas, les dirigeants s’activent pour la suite. Et il se pourrait que Laurent Batlles prennent les rênes. 

Une saison loin de la dernière

Pointant à une maigre 10e place en Ligue 1, à deux journées de la fin de la saison, les hommes de Gourvennec sont loin de leurs standards de l’an dernier. Alors que le jeu fluide promu par Galtier semble manquer aux supporters, ces derniers n’ont clairement pas fait de place à Gourvennec dans leur coeur. En espérant qu’il en sera différemment avec Laurent Batlles, en cas de signature de contrat en tant qu’entraîneur principal.

Laurent Batlles sur le banc troyen (iconsport)
Laurent Batlles sur le banc troyen (iconsport)

Quoi qu’il en soit, l’été sera chaud à Lille. Alors que certains cadres vont probablement partir, à l’instar de Renato Sanches et Sven Botman, les dirigeants vont devoir être intelligents dans le recrutement. Et seul celui de Batlles ne suffira à assurer une place dans le haut de tableau. Ce dernier aura probablement bien besoin de joueurs frais, qui sauront s’adapter à sa philosophie de jeu. Reste désormais à savoir s’il acceptera le poste, ou si ce ne sont que de simples rumeurs…

Équipe(s) liée(s) à cet article : LOSC (Lille)
Personne(s) lié(s) à cet article : Laurent Batlles
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires