dans

Le fils de Bernard Tapie dévoile les photos chocs de l’agression et menace les malfaiteurs !

Ça fait froid dans le dos…

Bernard Tapie. Icon Sport
Bernard Tapie. Icon Sport

Bernard Tapie et son épouse se sont fait cambrioler avec violence dans la nuit du samedi 3 avril. Ce lundi 5 avril, la chaîne CNews a dévoilé des photos des blessures de l'ancien président de l'Olympique de Marseille et de sa femme. Celles-ci font froid dans le dos. Plus

Bernard Tapie et sa femme Dominique ont été violemment cambriolés, dans la nuit du samedi 3 avril, alors qu’ils dormaient dans leur domicile de Combs-la-Ville, en région parisienne. Selon les éléments de l’enquête, quatre malfaiteurs ont frappé le couple à plusieurs reprises, puis les ont ligotés, avant de repartir avec le butin. Ce lundi 5 avril, la chaîne CNews a rendu publiques les photos des visages de Bernard et Dominique Tapie après leur agression, avec le consentement de Stéphane Tapie, le fils des époux.

Les visages tuméfiés de Bernard et Dominique Tapie

Le week-end de Pâques s’est transformé en cauchemar pour Bernard Tapie et sa femme. Alors qu’ils étaient en train de dormir, ils ont été réveillés par des bruits d’infraction. Quatre hommes se seraient introduits dans leur domicile en escaladant une verrière, puis en fracturant une fenêtre du premier étage, peu après minuit. Ils se sont ensuite directement dirigés vers les Tapie pour les brutaliser.

L’ancien président de l’OM, 78 ans, a notamment reçu « un coup de matraque sur la tête« . Sa femme, 70 ans, a elle reçu des coups au visage et a été tirée par les cheveux. Les époux ont ensuite été ligotés avec des câbles électriques. Les cambrioleurs ont alors raflé ce qui leur tombait sous la main. Selon une source proche de l’enquête, ils auraient fait main basse sur deux montres, dont une Rolex, des boucles d’oreilles, des bracelets et une bague, avant de prendre la fuite.

Dominique Tapie est néanmoins parvenue à défaire ses liens et à trouver refuge chez une voisine pour donner l’alerte. Elle est ensuite allée aux urgences, mais a pu rentrer chez elle après un examen. Bernard Tapie, lui, « a refusé » d’aller à l’hôpital, selon son petit-fils et ex-ministre de la Ville, Rodolphe Tapie. « Mon père est K.O, très fatigué« , a-t-il ajouté.

Stéphane Tapie donne des nouvelles de ses parents

Ce lundi 5 avril, le fils des époux Tapie, Stéphane, a donné des nouvelles de ses parents sur CNews :

« Mon père s’est remis beaucoup plus vite que ma mère. Elle est encore sous le choc. Lui a cette capacité qu’on lui connait à éliminer le mauvais extrèmement rapidement. Donc cette fois encore, cela a été le cas. Il a retenu le positif immédiatement en disant : ‘On a eu de la chance’. Voyez la tête qu’il a sur les photos, mais il dit qu’ils ont eu de la chance… Et c’est vrai d’une certainement manière, car cela aurait pu être encore pire. »

Stéphane Tapie sur CNews

Les menaces de Stéphane Tapie

Stéphane Tapie a enfin tenu à faire passer un message aux « lâches » qui ont agressé de ses parents. Sur son compte Twitter, il a menacé les ravisseurs de représailles :

« Bande de lâches que vous êtes. Je ne vous souhaite pas que ça arrive à vos parents un jour. Regardez-vous dans un miroir et osez dire que vous n’avez pas honte de votre ignominie. J’espère que la police vous retrouvera avant moi. »

Stéphane Tapie sur Twitter

Après le « home-jacking » dont ont été victimes les familles des Parisiens Ángel Di María et Marquinhos, c’est un nouveau triste épisode de ce fléau qui enfle en région parisienne.

Personne(s) lié(s) à cet article : Bernard Tapie
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires