dans

Ligue des nations : Les réactions après la demi-finale Italie – Espagne

Deux salles deux ambiances.

Luis Enrique heureux après la victoire face à l'Italie (iconsport)
Luis Enrique heureux après la victoire face à l'Italie (iconsport)

Mercredi soir, l’Espagne s’est imposée face à l’Italie lors des demi-finales de la Ligue des nations (1-2). Découvrez les réactions des sélectionneurs. Plus

Luis Enrique forcement satisfait

Après une période de moins bien, l’Espagne commence à retrouver des couleurs. Et face à l’Italie mercredi soir, les Espagnols ont réalisé une bonne prestation qui leur permet d’obtenir un billet pour la finale de la Ligue des nations. À l’issue du match, Luis Enrique, le sélectionneur de la Roja, a montré toute sa satisfaction. « Tout s’est bien passé, avec deux belles équipes, même si on n’a jamais vraiment pu tuer le match. Nous avons créé beaucoup de danger, on a bien pressé. Je suis très content. Ils ont été géniaux alors qu’ils ont fait un entraînement et demi ensemble. On est ambitieux, on veut jouer notre jeu coûte que coûte. J’ai 40 ou 50 joueurs qui pourraient mourir sur le terrain. Gavi ? C’est presque irréel. Il joue comme s’il était dans son jardin. Il est l’avenir de notre équipe. » (L’Equipe)

Roberto Mancini sur le banc italien (iconsport)
Roberto Mancini sur le banc italien (iconsport)

Roberto Mancini un peu moins avec l’Italie

Du coté italiens, l’expulsion de Leonardo Bonnucci a très certainement changé la donne. Même s’elle était menée au moment du carton rouge, la Squadra Azzurra aurait pu y croire, surtout après la bonne prestation réalisée en seconde période. Une situation qui fruste forcement Roberto Mancini, le sélectionneur de l’Italie. « Parfois ça se passe comme ça, les matchs se décident sur des faits de jeu. A la mi-temps, il y aurait pu y avoir 1-1 tranquillement. Ils jouent très bien techniquement. C’est dommage de ne pas être restés à onze, on a fait une erreur qui ne peut pas se faire à ce niveau. Je n’ai pas vu l’action, mais ça ne change rien. Il faut faire attention quand on a déjà un carton jaune. En seconde période, on a quand même réussi à marquer un but et à ne pas subir, félicitations malgré tout aux joueurs »

En finale, l’Espagne aura l’occasion d’affronter soit la Belgique, soit la France. Cocorico nous sommes, on espère bien évidemment les Tricolores.

Équipe(s) liée(s) à cet article : ,
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires