dans

Euro 2020, France – Suisse : les compositions probables du huitième de finale

Avec Lenglet dans une défense à 3 et Rabiot en position de piston gauche, a priori !

Adrien Rabiot devrait être préféré à Hernandez pour occuper un poste de piston gauche inhabituel. Granit Xhaka dirigera lui le milieu de terrain suisse (iconsport)
Adrien Rabiot devrait être préféré à Hernandez pour occuper un poste de piston gauche inhabituel. Granit Xhaka dirigera lui le milieu de terrain suisse (iconsport)

Ce lundi 28 juin, à 21h, l'équipe de France et la Suisse s'affrontent en huitièmes de finale de l’Euro 2020. Voici les compositions probables de la rencontre. Plus

Qui rejoindre l’Espagne ou la Croatie en quarts de finale de l’Euro 2020 ? Habitués à se croiser dans les grandes compétitions, la France et la Suisse débutent un nouveau tournoi ce lundi 28 juin. Dans « un contexte différent » – comme l’a expliqué Didier Deschamps en conférence de presse ce dimanche 27 juin – Français et Suisses s’affrontent en huitièmes de finale. Pour les Bleus, grands favoris de l’Euro avant la compétition, la victoire est obligatoire après avoir achevé la phase de poules en tête du groupe de la mort. De son côté, la Nati visera l’un des plus grands exploits de son histoire. Ce sera seulement la deuxième participation de la Suisse aux huitièmes de finale d’un Euro, après l’édition française en 2016.

Après s'être rassurée contre la Turquie, la Suisse de Shaqiri visera le plus grand exploit de son histoire face aux Bleus champions du monde (iconsport)
Après s’être rassurée contre la Turquie, la Suisse de Shaqiri visera l’un des plus grands exploits de son histoire face aux Bleus champions du monde (iconsport)

La France vers un 3-4-1-2, avec Rabiot plutôt que Hernandez ?

C’est la grande interrogation qui plane au-dessus des Bleus depuis le nul contre le Portugal (2-2). Lucas Hernandez sera-t-il apte face à la Suisse ? De la présence ou non du latéral gauche doit dépendre le schéma tactique utilisé par Didier Deschamps. Mais alors que le sélectionneur a annoncé la probable disponibilité du champion du monde, il pourrait tout de même se diriger vers un système à 3 défenseurs axiaux. L’Équipe anticipe ainsi dans son édition du jour de voir Raphaël Varane, Clément Lenglet et Presnel Kimpembe être associés dans l’axe. Benjamin Pavard et Lucas Hernandez occuperaient eux les postes de pistons. Le Parisien estime aussi que les Bleus devraient se présenter dans ce système, qu’ils ont travaillé à plusieurs reprises à l’entraînement cette semaine.

Clément Lenglet devrait débuter au cœur d'une défense axiale à trois alors que Benjamin Pavard est pressenti pour retrouver son couloir droit (iconsport)
Clément Lenglet devrait débuter au cœur d’une défense axiale à trois alors que Benjamin Pavard est pressenti pour retrouver son couloir droit (iconsport)

Mais ces dernières heures, la présence comme titulaire de Lucas Hernandez a été remise en cause. Le journaliste de L’Equipe Bertrand Latour, qui suit l’équipe de France au quotidien lors de cet Euro 2020, a ainsi affirmé ce lundi matin 28 juin que le joueur du Bayern ne sera pas titulaire contre la Suisse. Une information confirmée ce midi par RMC Sport. Si les solutions Léo Dubois et Kimpembe à gauche sont écartées, c’est donc Adrien Rabiot qui pourrait débuter à ce poste.

Pour le reste, pas de surprise majeure à prévoir. N’Golo Kanté et Paul Pogba feront évidemment la paire au milieu. Antoine Griezmann animera le jeu offensif derrière Karim Benzema et Kylian Mbappé dans un système en 3-4-1-2. Hugo Lloris occupera bien évidemment les buts de l’équipe de France.

La Suisse comme face à la Turquie

S’il arrive en position d’outsider, le sélectionneur de la Suisse Vladimir Petkovic se pose certainement moins de questions que son homologue français au moment d’établir son onze de départ. Après avoir disputé ses trois rencontres de poules en 3-4-1-2, la Nati devrait se présenter dans ce même schéma face aux Bleus. La Suisse arrive avec quelques certitudes après son succès convaincant sur la Turquie (3-1). Logiquement, donc, c’est le même onze qui devrait débuter ce huitième de finale.

Ricardo Rodriguez doit débuter dans l'axe de la défense à 3 de la Suisse à la place de Fabian Schär et afin d'offrir le couloir gauche à Steven Zuber, brillant contre la Turquie (iconsport)
Ricardo Rodriguez doit débuter dans l’axe de la défense à 3 de la Suisse à la place de Fabian Schär et afin d’offrir le couloir gauche à Steven Zuber, brillant contre la Turquie (iconsport)

Ainsi, Ricardo Rodriguez pourrait commencer la rencontre au sein de la défense à 3 avec Manuel Akanji et Nico Elvedi. La décision de placer le latéral du Milan à ce poste pousserait Fabian Schär sur le banc. Ce choix serait motivé par la volonté de faire de la place à Steven Zuber. Le joueur de Francfort a brillé contre la Turquie, délivrant trois passes décisives. À droite, Silvan Widmer devrait être préféré à un Kevin Mbabu décevant depuis le début de la compétition. Remo Freuler et le capitaine Granit Xhaka formeront le milieu de terrain. Devant, le trio Xherdan Shaqiri – Breel Embolo – Haris Seferović, dont Deschamps se méfie, animera l’attaque. 

Les compositions probables :

France (3-4-1-2) : Lloris – Varane, Lenglet, Kimpembe – Pavard, Kanté, Pogba, Rabiot (ou Hernandez) – Griezmann – Mbappé, Benzema.

Suisse (3-4-1-2) : Sommer – Elvedi, Akanji, Rodriguez (ou Schär) – Widmer (ou Mbabu), Xhaka, Freuler, Zuber – Shaqiri, Embolo, Seferović.

La rencontre est à suivre en direct sur beIN Sport 1 et TF1 à partir de 21h !

Équipe(s) liée(s) à cet article : Équipe de France, Suisse
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires