dans

EDF, Lloris : « Il y a tellement de choses qui ont été dites à tort et à travers »

Le capitaine a démonté des rumeurs.

Hugo Lloris est revenu sur l'échec des Bleus lors de l'Euro (iconsport)
Hugo Lloris est revenu sur l'échec des Bleus lors de l'Euro (iconsport)

Lors d’une interview accordée à L’Equipe, Hugo Lloris, le capitaine de l’Equipe de France, est revenu sur l’échec des Bleus lors du dernier Euro 2020. Plus

Lloris n’arrive pas à expliquer l’échec de l’Euro

Après une magnifique Coupe du Monde 2018, les Bleus sont complètement passés au travers lors de l’Euro 2020 l’été dernier. Eliminée en huitième de finale par la Suisse, la France n’a pas réussi à briller comme elle sait le faire d’habitude, avec pourtant un effectif assez impressionnant. Hugo Lloris, qui était titulaire et capitaine de l’équipe, n’arrive pas vraiment à comprendre les raisons de cet échec.

« J’ai beaucoup réfléchi, mais je n’ai pas réponse à tout. On veut toujours chercher des explications, mais elles sont compliquées. Je n’ai pas envie d’argumenter et de trouver des excuses. L’élimination est de la responsabilité de chacun, moi le premier, en tant que capitaine. Mais ce qui compte, maintenant, c’est la prochaine Coupe du monde (en 2022), et que chacun fasse un peu plus pour l’équipe et s’adapte aux besoins de l’équipe, même si cela implique que certains sacrifient un peu plus que d’autres. Une élimination en huitièmes, c’était loin de nos objectifs.

Il y a eu de bonnes choses : on est sortis premiers du groupe le plus difficile, où on a laissé de l’énergie et des joueurs, notamment nos arrières gauches. Contre la Suisse, il y a eu cette première mi-temps ratée, mais on a su retourner le match, ensuite, mener 3-1. Après, encore une fois, on aurait dû gérer ça d’une autre façon. »

Interview L’Equipe
Hugo Lloris sous le maillot tricolore (iconsport)
Hugo Lloris sous le maillot tricolore (iconsport)

Il dément certaines rumeurs

Depuis cette élimination, la presse, aussi bien française qu’étrangère n’a pas hésité à sortir des rumeurs, dont des fausses, comme l’a indiqué le gardien des Spurs.

« Il y a tellement de choses qui ont été dites à tort et à travers… Mais avoir dit que j’aurais reproché au sélectionneur de ne pas m’avoir prévenu pour le retour de Karim (Benzema) était totalement faux (*). C’était une information qui reposait sur des sources malhonnêtes. Dire que les cadres ont demandé le retour de Karim est aussi faux que de dire qu’ils étaient contre son retour. Karim, lui, a été exemplaire et n’a rien demandé, alors cette polémique m’a embêté.

Le sélectionneur a toujours été le seul décisionnaire, il n’a pas à se justifier, et moi, je n’ai jamais été concerté pour quoi que ce soit. Je sais où est ma place, je ne suis que le capitaine des joueurs sélectionnés. Et je suis professionnel et intègre. Mais je suis là depuis treize ans, et je sais comment ça se passe dès que l’équipe de France est en difficulté. »

L’année prochaine, Hugo Lloris et les Bleus joueront, déjà, la Coupe du Monde 2022. Et cette fois-ci, on espère voir la France garder son titre de Champion du Monde.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Équipe de France
Personne(s) lié(s) à cet article : Hugo Lloris
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires