dans

City, Mercato : Pep Guardiola a trouvé le remplaçant de Sterling

Un ancien de Premier League.

Serge Gnabry pisté par Pep Guardiola.
Serge Gnabry pisté par Pep Guardiola. (Icon Sport)

Pep Guardiola songe à l'après Raheem Sterling. L'entraîneur de City pense à un joueur rapide, technique et qui peut jouer sur les ailes. Un joueur pour Guardiola. Son nom ? Serge Gnabry. Plus

Deutsche Qualität

Raheem Sterling sur le départ, il lui faut un remplaçant. D’ailleurs, l’Anglais devrait prendre la direction de Chelsea dans les prochains jours. Son transfert devrait rapporter environ 70 millions d’euros à Manchester City. Quoi qu’il en soit, Pep Guardiola lorgne sur un joueur et pas n’importe qui : Serge Gnabry. L’Allemand du Bayern Munich plaît au tacticien espagnol, d’après Bild. Seulement, le Bayern n’est pas encore prêt à laisser filer son joueur…

Bien que le Bayern Munich n’en demande « que » 40 millions d’euros, le club ne souhaite pas se séparer de Serge Gnabry de sitôt. Même si les discussions pour une prolongation prennent du temps, les Bavarois veulent continuer à profiter des qualités techniques du joueur. De plus, les Blues (encore eux) et Manchester United sont également présents sur le dossier. De la rude concurrence pour Manchester City qui va devoir tenter de trouver les arguments pour le convaincre de venir.

Gnabry de retour en Angleterre ?

Après avoir quitté la Premier League en 2016, Serge Gnabry peut-il faire son retour ? Pour le moment tout ceci semble loin… Très loin. D’après The Sun, l’Allemand a refusé une offre de prolongation tablant autour des 200 000 euros par semaine. Alors qu’il ne reste plus qu’un an de contrat au joueur, le Bayern Munich tente d’accélérer sur le dossier. Le club refuse de voir son joueur partir libre la saison prochaine.

Gnabry a quitté Arsenal en 2016.
Gnabry a quitté Arsenal en 2016. (Icon Sport)

Serge Gnabry semble être la bonne option pour Pep Guardiola et son équipe. En effet, il peut aisément jouer sur les deux ailes de l’attaque. Une qualité non négligeable qui pourrait faire des étincelles à Manchester City. La route pour enrôler l’Allemand risque d’être longue et périlleuse. Entre Chelsea et Manchester United, City a de la concurrence sur le dossier. C’est le bon moment pour donner les meilleurs arguments possibles.

Personne(s) lié(s) à cet article : Serge Gnabry
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires