dans

Chelsea : Les Blues vers une faillite à cause des sanctions gouvernementales ?

Ça devient chaud pour la formation anglaise…

Handicapé par les sanctions qui visent son propriétaire, Chelsea est dans une situation très délicate (iconsport)
Handicapé par les sanctions qui visent son propriétaire, Chelsea est dans une situation très délicate (iconsport)

Le gouvernement britannique a récemment pris des mesures drastiques contre le propriétaire de Chelsea, qui ne peut pour le moment pas vendre son club. La situation devient donc alarmante pour l’actuel troisième de Premier League. Plus

Chelsea s’enfonce dans la crise…

La situation commence à devenir très inquiétante pour Chelsea. La formation londonienne est une victime collatérale de l’invasion russe de l’Ukraine, du fait de la nationalité de son propriétaire. Pour ne pas mettre en péril son club, Roman Abramovich a décidé de le mettre en vente. Mais le gouvernement britannique a récemment gelé ses avoirs. Ce qui signifie que le milliardaire ne peut effectuer aucune transaction en Grande-Bretagne. Et à moins qu’il décide de le lâcher gratuitement, ce qui reste très improbable, il ne peut donc pas vendre son club.

Abramovich ne peut actuellement pas vendre Chelsea à cause des sanctions qui le visent (iconsport)
Abramovich ne peut actuellement pas vendre Chelsea à cause des sanctions qui le visent (iconsport)

En plus de cela, la billetterie de Chelsea est fermée. Après le match face à Newcastle de ce dimanche 13 mars, seuls les abonnés pourront donc assister aux matchs de leur équipe. Le club londonien ne peut plus non plus vendre de produits dérivés, ni prolonger ou signer de nouveaux joueurs. Si cette règle est toujours en vigueur cet été, ses éléments libres s’en iront et les Blues ne pourront pas recruter. Pour couronner le tout, un sponsor du club a suspendu son partenariat « jusqu’à nouvel ordre ». Et les autres marques qui accompagnent Chelsea songeraient à en faire de même.  

Three UK a déjà lâché Chelsea, et d'autres sponsors penseraient à en faire autant (iconsport)
Three UK a déjà lâché Chelsea, et d’autres sponsors penseraient à en faire autant (iconsport)

Les dirigeants des Blues sont inquiets

La situation de Chelsea inquiète donc fortement sa direction. D’après le Daily Mail et The Sun, les dirigeants londoniens craindraient carrément une faillite ! Et leur peur est compréhensible, puisque toutes ces rentrées d’argent bloquées représentent une énorme perte pour le club. The Sun assure même que Chelsea n’a plus que 81 jours pour être vendu s’il veut éviter la banqueroute…

Les dirigeants londoniens sont donc passés à l’action pour éviter cela. Selon le Daily Mail, ils ont discuté directement avec le gouvernement britannique ce jeudi 10 mars. Ils lui ont exposé la situation et ont expliqué les risques de faillite qui quettent leur club. Si les ministres n’ont encore rien décidé, ils pourraient choisir de prendre les choses en main, et de vendre eux-mêmes Chelsea à la place d’Abramovich. Mais il convient de rester prudent sur le sujet, et il faudra attendre d’en apprendre plus sur le sujet pour connaître leur décision finale.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Chelsea FC (CFC)
Personne(s) lié(s) à cet article : Roman Abramovitch
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires