dans

Chelsea : Kai Havertz évoque les répercussions de la Guerre en Ukraine sur le club londonien

Kai Havertz raconte le quotidien de Chelsea

Kai Havertz sous les couleurs de Chelsea (Icon Sport)
Kai Havertz sous les couleurs de Chelsea (Icon Sport)

Depuis le début de la guerre en Ukraine, Chelsea subit des sanctions. Le milieu de terrain Kai Havertz, raconte cette situation délicate et l'ambiance qui règne au sein du club londonien. Plus

Une situation confuse à Chelsea

Depuis le début du conflit qui oppose la Russie et l’Ukraine, Chelsea est aussi dans la tourmente. Son désormais ex-président, Roman Abramovich, accusé notamment de sa proximité avec le Kremlin, a récemment démissionné après une profonde refonte du club sur des dernières années. Et laissé Chelsea dans le flou. Kai Havertz fait l’état des lieux.

Abramovitch a été lourdement sanctionné par le gouvernement britannique (iconsport)
Abramovitch a été lourdement sanctionné par le gouvernement britannique (iconsport)

Interrogé par Bild, l’international allemand a avoué que le climat actuel dans son club n’était pas idéal. Mais il a surtout voulu dédramatiser, conscient que des choses bien plus graves se déroulent en Ukraine :

 » La situation est encore confuse et en constante évolution. Et honnêtement, en fin de compte, peu importe si nous devons prendre le bus pendant quatre heures ou simplement voler pendant une heure. Il y a actuellement des choses beaucoup plus importantes à penser que nos frais de voyage. À savoir, comment nous pouvons rétablir la paix en Ukraine et aider les gens sur le terrain. Si nécessaire, comme l’a déjà dit Thomas Tuchel, nous nous déplacerons même en vélo.« 

Tuchel mis au défi selon Havertz

Depuis un peu plus d’un mois, les sanctions ne cessent de tomber pour Chelsea. Pourtant, toujours selon Havertz, le club londonien tient bon. Grâce notamment à son entraîneur, Thomas Tuchel : « Tuchel est actuellement encore plus mis au défi qu’il ne l’est déjà. Beaucoup de gens dans notre club et son environnement tirent leur force de ce qu’il dit. Il est remarquable de voir comment lui et tout le personnel font face à la situation actuelle.« 

Havertz est impressionné par Tuchel et le personnel de Chelsea (iconsport)
Havertz est impressionné par Tuchel et le personnel de Chelsea (iconsport)

L’Allemand a aussi évoqué un autre aspect de la vie quotidienne actuelle des joueurs de Chelsea. Les matchs de championnat et de Ligue des Champions s’enchainent difficilement, tant les médias sont tournés vers ce conflit. Et Havertz constate que l’exercice de la conférence de presse devient de plus en plus compliqué :

 » Je l’ai vécu moi-même avant le match de Ligue des Champions contre Lille. Lors de la conférence de presse, sur les dix questions posées, presque toutes tournaient autour de Roman Abramovich et de la guerre. Bien sûr, je peux le comprendre. Mais on s’attend alors à ce que nous, les joueurs, donnions des réponses que personne ne peut donner pour le moment, pas même la politique. » 

Kai Havertz en sélection avec l’Allemagne

Mais Havertz insiste sur le fait que le plus important reste évidemment les victimes ukrainiennes. Et qu’il faut cesser cette guerre :  » Nous essayons tous de nous concentrer sur les matchs, nous ne pouvons rien influencer d’autre. Pour nous, la première priorité est que la guerre soit arrêtée et qu’il y ait enfin la paix en Ukraine. »

Équipe(s) liée(s) à cet article : Chelsea FC (CFC)
Personne(s) lié(s) à cet article : Kai Havertz
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires