dans

CdM 2022 : Bielsa a « de sérieux doutes sur l’avenir du football professionnel »

Le coup de gueule de l’Argentin…

Marcelo Bielsa a exprimé ses craintes envers l'avenir du football professionnel (iconsport)
Marcelo Bielsa a exprimé ses craintes envers l'avenir du football professionnel (iconsport)

Marcelo Bielsa craint pour l'avenir du football professionnel et il le fait savoir. Il a en effet exposé ses inquiétudes pour le monde du ballon rond et plus particulièrement pour la Coupe du monde 2022. Plus

L’organisation de la Coupe du monde au Qatar n’a décidément pas fini de faire parler. Alors qu’Arsène Wenger militait il y a quelques semaines encore pour une Coupe du monde tous les deux ans, Marcelo Bielsa a quant à lui fait part de son inquiétude envers l’événement. L’ancien coach de l’OM est même allé plus loin. Ce lundi 29 novembre 2021 en conférence de presse, il a exprimé ses craintes envers l’avenir du football professionnel en général.

Bielsa, le coach du spectacle

On connait l’amour de Marcelo Bielsa pour le beau jeu et pour le football en général. Il suffit de voir le jeu proposé aussi bien par Leeds depuis son arrivée que celui de l’OM pendant la saison 2014-2015. Cet amour passe notamment par le bien-être des joueurs. Et c’est un des arguments avancés par l’Argentin ce lundi.

« La Coupe du monde est un spectacle qui se joue tous les quatre ans et qui est l’hommage que le football rend au monde, mais cela n’a aucun sens »

Il ne fait en effet aucun doute que raccourcir le laps de temps entre deux coupes du monde reviendrait à tronquer la préparation de joueurs. Ces derniers ont déjà leur compétition continentale respective et la toute jeune Coupe des nations à disputer. Sans oublier les compétitions en club.

« Le calendrier est tellement surchargé qu’il ne prend pas en compte le développement et la préparation »

Thibaut Courtois avait déjà fait part du problème de calendrier après le match pour la troisième place de Ligue des nations (iconsport)
Thibaut Courtois avait déjà fait part du problème de calendrier après le match pour la troisième place de Ligue des nations (iconsport)

Un problème qui avait déjà mis en lumière plusieurs fois, et ce, notamment par Thibaut Courtois. Le gardien de la Belgique avait exprimé son inquiétude en prenant l’exemple de la Coupe des nations et du match pour la troisième place uniquement synonyme de revenus pour l’UEFA. Et Marcelo Bielsa a, lui aussi, pointé du doigt cette question de la commercialisation du football.

L’avenir du football professionnel en jeu

Dans son coup de gueule, l’entraîneur de 66 ans a donc dénoncé le business que serait devenu le football professionnel. Pour lui, l’aspect financier a pris le dessus sur la qualité du football proposé et ne serait pas un bon signe pour l’avenir.

« J’ai de sérieux doutes sur l’avenir du football professionnel, car il est constamment commercialisé, et le produit est de plus en plus mauvais. Je suis très triste de voir comment le football se détériore. Cela n’a pas de sens de vouloir commercialiser à outrance un sport et d’augmenter les revenus quand le produit se détériore »« 

Bielsa, adepte du beau jeu, se semble pas convaincu par la tournure que prend le football actuellement (iconsport)
Bielsa, adepte du beau jeu, se semble pas convaincu par la tournure que prend le football actuellement (iconsport)

Le coach de Leeds n’est donc clairement pas serein vis-à-vis de l’avenir. De nombreux avis de joueurs, actifs et retraités, mais également d’observateurs, semblent aller dans ce sens. Mais est-ce que cela sera suffisant pour ralentir ce qui semble une course effrénée vers la commercialisation du football. Rien n’est moins sûr.

Personne(s) lié(s) à cet article : Marcelo Bielsa
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires