dans

Benzema n’a toujours pas digéré son classement au Ballon d’Or : « je ne pouvais pas faire plus »

Le Français a également remis en cause les critères d’attribution du Ballon d’Or

Benzema n'a toujours pas digéré sa quatrième place au Ballon d'Or (iconsport)
Benzema n'a toujours pas digéré sa quatrième place au Ballon d'Or (iconsport)

Quatrième du Ballon d’Or 2021, Karim Benzema est revenu pour Téléfoot sur sa déception alors qu’il estime avoir tout fait pour être sacré. Le Français remet également en cause les critères d’attribution de la distinction individuelle. Plus

Benzema, toujours amer après le Ballon d’Or

Près de deux mois après l’attribution du Ballon d’Or, décerné pour la septième fois à Lionel Messi, Karim Benzema n’a toujours pas digéré. S’il a terminé au pied du podium, son meilleur classement personnel, et s’est positionné comme le Français le plus haut en 2021, cela ne contente pas l’attaquant du Real Madrid. Dans une interview donnée à Téléfoot et diffusée ce dimanche 23 janvier, le buteur de l’équipe de France a ressassé sa déception. « Comme je le dis, 4e, 3e ou 2e, c’est pareil que 30e, ce qui compte, c’est d’être premier », explique-t-il, toujours amer d’avoir terminé derrière l’Argentin, Robert Lewandowski et Jorginho.

D’autant que l’avant-centre estime avoir fait tout ce qu’il pouvait pour devenir le premier Français à être sacré depuis Zinédine Zidane en 1998 : « J’ai vu que je manquais de trophées… mais par rapport au terrain, je ne pouvais pas faire plus », estime toutefois Benzema, auteur de 47 buts en 2021.

L’ancien Lyonnais en a d’ailleurs profité pour remettre en cause les critères d’attribution du Ballon d’Or qui, selon lui, restent trop flous. « Pour moi, ça ne doit pas juste être des trophées ou des buts. D’ailleurs ça change tout le temps… Pour moi le Ballon d’Or, c’est un tout ! C’est marquer des buts, aider l’équipe, être présent quand c’est dur pour l’équipe, mais après ce n’est pas moi qui décerne le Ballon d’Or… En tout cas, je continuerai à donner le meilleur de moi-même. Bien sûr que le Ballon d’Or reste un objectif », estime le Français. 

« Spécial » de jouer contre Mbappé

Vainqueur de la Supercoupe d’Europe, son 28ème trophée individuel, Benzema peut au moins se satisfaire d’être devenu le Français le plus titré de l’histoire. « Une fierté, a-il reconnu pour Téléfoot. Mais je veux continuer », a-t-il poursuivi, ambitieux, alors que la Coupe du monde se disputera à la fin de l’année. Avant cela, « KB9 » croisera la route du PSG et de Kylian Mbappé en huitième de finale de Ligue des champions. « Ca va être spécial, car on va jouer l’un contre l’autre », s’est-il projeté.

Benzema estime que ce sera "spécial" d'affronter Mbappé en huitième de finale de Ligue des champions (iconsport)
Benzema estime que ce sera « spécial » d’affronter Mbappé en huitième de finale de Ligue des champions (iconsport)

« On verra ce qui se passe, ça sera un bon match. On parle de beaucoup de choses entre nous, mais on n’a pas encore parlé du match », conclut-il en souriant. Sorti sur blessure ce dimanche à Elche (2-2), l’attaquant du Real Madrid n’est toutefois pas encore certain de pouvoir participer à la manche aller face aux Parisiens. Les examens qu’il passera détermineront sa disponibilité ou non à cette rencontre prévue le 15 février au Parc des Princes.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Real Madrid (Real)
Personne(s) lié(s) à cet article : Karim Benzema
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires