dans

Barça : un syndicat des joueurs met les choses au clair pour De Jong

Un beau rappel à l’ordre.

Frenkie de Jong a reçu le soutien d'un syndicat des joueurs, ainsi que du président de la Liga (iconsport)
Frenkie de Jong a reçu le soutien d'un syndicat des joueurs, ainsi que du président de la Liga (iconsport)

Depuis plusieurs semaines, le Barça, en quête de liquidités, pousse Frenkie de Jong à la porte malgré la volonté du milieu. Mais un syndicat des joueurs a rappelé le club catalan à l’ordre. Plus

Un syndicat des joueurs néerlandais défend De Jong  

Ces dernières semaines, le Barça a recruté plusieurs joueurs au prix fort. Mais avec ses problèmes financiers, le club catalan se retrouve dans l’obligation de vendre afin de faire baisser sa masse salariale, et de pouvoir enregistrer ses nouvelles recrues. Pour cela, les Blaugranas poussent Frenkie de Jong vers la sortie depuis de longues semaines. Ils ont même trouvé un accord avec United pour son transfert. Mais le milieu, qui se sent bien en Catalogne, ne veut pas partir.  

Frenkie de Jong ne veut pas quitter le Barça (iconsport)
Frenkie de Jong ne veut pas quitter le Barça (iconsport)

Le Barça ne voudrait conserver son joueur que s’il acceptait de baisser son salaire. Mais devant une telle situation, Evgeniy Levchenko a pris la défense de De Jong. Dans des propos rapportés par RMC Sport, le président de VVCS, le syndicat des joueurs néerlandais, a rappelé aux dirigeants barcelonais qu’ils ne pouvaient pas forcer un joueur à partir. Et il a taclé la gestion du club catalan :

« Barcelone a l’entière responsabilité. La politique à long terme du club est dramatique. C’est fou quand les joueurs doivent payer pour le gâchis financier. Il se sent chez lui là-bas et comprend la culture, donc je comprends aussi qu’il ne veuille pas partir. »

Tebas acquiesce et prévient le Barça

Peu de temps après ces propos, Javier Tebas s’est lui aussi exprimé sur la situation de De Jong. Et le président de la Liga est allé dans le même sens que Levchenko. Il a ainsi rappelé au Barça ses devoirs : « Les joueurs ne peuvent pas être écartés de l’équipe ou subir des pressions. C’est ce que l’accord collectif, la loi, la raison et l’éthique dictent. Barcelone connait les règles et ses responsabilités. »

Le Barça se retrouve donc sous pression après ces différentes déclarations. Comme évoqué plus haut, le club catalan a absolument besoin de vendre avant la clôture du mercato. Mais comme le soulignent Levchenko et Tebas, De Jong a légitimement le droit de refuser à la fois un départ et une baisse de salaire. Si le Néerlandais campe sur ses positions, son club devra donc chercher à vendre d’autres joueurs. Le Barça pourrait donc être obligé de sacrifier un autre élément important de son effectif. Reste à savoir qui sera choisi, et si le joueur acceptera, au contraire de De Jong, de partir…  

Personne(s) lié(s) à cet article : Frenkie de Jong
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires