dans

ASSE : Puel évoque son parcours et sa situation à Saint-Étienne

L’entraîneur français estime avoir toujours choisi la difficulté

Puel s'est longuement entretenu sur ses choix de carrière et les difficultés de Saint-Étienne (iconsport)
Puel s'est longuement entretenu sur ses choix de carrière et les difficultés de Saint-Étienne (iconsport)

Avant le match face à Lyon, capital pour son avenir, Claude Puel est revenu sur son parcours et les difficultés de l’ASSE. Le technicien français estime notamment avoir toujours opté pour la difficulté dans ses choix de carrière. Plus

Puel s’estime « maso »

En octobre 2019, Claude Puel a signé à l’ASSE, succédant à Ghislain Printemps. S’il a bien débuté son aventure chez les Verts en remportant le derby face à Lyon seulement deux jours après son arrivée, les choses se sont rapidement compliquées. Depuis, l’entraîneur français lutte pour maintenir son club en Ligue 1.  

Dans une interview pour le magazine Vestiaires, l’ancien coach de Leicester est revenu sur son parcours. Il estime ne jamais avoir opté pour la facilité au moment de choisir ses futurs challenges :

« Quand je vois mon parcours, je me dis que je suis un peu maso. Je suis allé là où pas un technicien sensé, qui a envie de faire carrière, ne serait allé. Parce qu’il n’y avait que des coups à prendre. Joueur, déjà, j’aimais qu’on me mette dans l’équipe la plus faible, pour me challenger. C’est un truc à la con, mais qui m’a toujours suivi, encore aujourd’hui. »

Le coach français assure avoir su dans quoi il s’embarquait

Les résultats sportifs de l’ASSE ces dernières années traduisent les difficultés financières du club. Une situation économique qui a notamment forcé les Verts à un mercato très calme dans le sens des arrivées cet été. Et Puel assure qu’il a rapidement comprit le challenge difficile auquel il faisait face à Saint-Étienne. Il a ainsi déploré la situation économique du club avant son arrivée, taclant ses prédécesseurs et ses dirigeants :  

« J’ai rejoint un club qui a vécu largement au-dessus de ses moyens, qui n’a plus de quoi honorer cette politique-là, qui se retrouve en grande difficulté financière, sans aucune possibilité de recruter à titre onéreux, qui doit au contraire faire baisser la masse salariale, et dans lequel il n’y a pas d’actif au niveau des joueurs, pas de jeunes qui ont été développés à part Saliba, déjà vendu. Ce qui est réalisé depuis deux ans, à Saint-Étienne, dans les conditions dans lesquelles cela est réalisé, c’est assez exceptionnel. Il y aurait tant de choses à dire et de belles histoires à raconter ! »

Puel a critiqué la gestion de l'ASSE avant son arrivée (iconsport)
Puel a critiqué la gestion de l’ASSE avant son arrivée (iconsport)

Vers un derby capital

Ces propos ne feront peut-être pas augmenter la côte de popularité de Puel auprès de ses dirigeants. Et ce, alors qu’il s’apprête à jouer un match décisif pour son avenir. Car, pour rappel, le technicien français n’aura pas le droit à l’erreur lors du derby, ce dimanche 3 octobre à 20h45. L’Équipe a ainsi récemment affirmé que les dirigeants des Verts licencieraient leur coach s’il n’obtenait pas un bon résultat face à Lyon.

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires