dans

A 74 ans, il vient de prendre sa… 60e licence dans le même club

Le club dans la peau

A 74 ans, il vient de prendre sa... 60e licence dans le même club. DR
A 74 ans, il vient de prendre sa... 60e licence dans le même club. DR

Dans le monde du football professionnel, l'attachement à un seul club est rare. Mais les amateurs sont souvent plus fidèles, la preuve avec Bernard. Plus

Chez les footballeurs professionnels, on change très souvent de club à intervalles réguliers. Hatem Ben Arfa, qui vient à nouveau de changer d’équipe, ou Edinson Cavani, qui a joué avec Manchester United contre son ancien club du PSG, en savent quelque chose. Mais, aux antipodes de ces joueurs, on trouve des histoires comme celle de Bernard. Récit.

Le football, une histoire de famille

Alors que la nouvelle saison vient de commencer, le football club de la Brède, près de Bordeaux, en Gironde, a retrouvé un joueur de longue date. Il s’agit en effet de Bernard, qui y joue depuis 60 ans. Aujourd’hui âgé de 74 ans, il a fait ses premiers pas avec le maillot local lorsqu’il avait 14 ans. S’il s’agissait d’un mariage, on parlerait de noces de diamant, souligne ainsi le site Actu.fr.

Son histoire avec l’équipe locale commence au sein d’une grande fratrie. Parfois, il jouait avec ses deux frères cadets, parfois avec les aînés. Une seule fois en soixante ans au sein du club les cinq frères ont pu jouer ensemble sur le terrain. Un moment inscrit dans l’histoire pour la famille.

Bernard, toujours passionné de football

Médecin généraliste de profession, Bernard a le football chevillé à la peau. En revanche, il n’est pas adepte des fameuses « troisième mi-temps », qui font parfois tout le charme du sport amateur. Au point de lui faire rater parfois des moments marquants.

Lors d’une victoire dans la Coupe locale, la fin du match dégénère en bagarre. Discret, Bernard préfère s’éclipser vers les vestiaires pour prendre une douche rapide. Mais, il a le droit à une drôle de sortie en retrouvant ses coéquipiers. La dispute s’est terminée, ils ont déjà reçu leurs médailles et soulevé le trophée…

J’avais raté la remise des médailles parce que je pensais qu’ils étaient encore en train de se chamailler…

Et son plus beau but ? C’était un lob… contre son propre gardien. Mais la Brède doit se préparer au pire, Bernard ne pense pas continuer à jouer beaucoup plus longtemps. Comme il le reconnaît lucide, « au bout de 20 minutes je suis mort »…

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires