dans

Real Madrid : Karim Benzema, jamais plus fort que dans l’adversité

L’attaquant français est désormais une légende en Espagne.

Karim Benzema sous les couleurs du Real Madrid / Icon sport
Karim Benzema sous les couleurs du Real Madrid / Icon sport

Décisif en huitième de finale, Karim Benzema a frappé encore plus fort en quart de finale aller de Ligue des champions. Le buteur du Real Madrid réalise sûrement la meilleure saison de sa carrière. Phénoménal ! Plus

Légendaire. Voilà un adjectif qui pourrait coller à la saison qu’est en train de réaliser Karim Benzema sous les couleurs du Real Madrid. En Liga, mais aussi en Ligue des champions avec deux triplés en deux matches. Altruiste, réaliste, l’international français n’a pas été épargné par les galères. Il s’en est toujours relevé. Encore plus fort.

37 buts en 36 matches pour Benzema… what else ?

Bien évidemment, il n’est pas tout seul au rayon des buteurs prolifiques du football européen. Robert Lewandowski, Erling Haaland ou encore son compatriote Kylian Mbappé enchaînent les réalisations, eux aussi. Mais ce que fait Karim Benzema à 34 ans force le respect. Cette saison, il en est à 37 buts en 36 matches, toutes compétitions confondues. En Liga espagnole, il rayonne avec 24 réalisations et 11 passes décisives en 26 journées disputées. En Ligue des champions, c’est encore plus fort avec ces 11 buts en 8 rencontres. Un triplé décisif face au PSG en huitième. Un autre peut-être capital en quart de finale aller sur la pelouse de Chelsea ce mercredi 6 avril 2022. On se demande où va s’arrêter le natif de Lyon, plus proche de la fin de sa carrière que du début, mais qui semble avoir une rage de vaincre de plus en plus aiguisée.

Karim Benzema a été brillant face à Chelsea (iconsport)
Karim Benzema a été brillant face à Chelsea (iconsport)

Une concurrence toujours phénoménale

Recruté en 2009, à l’âge de 21 ans, en même temps le Brésilien Kaká et le phénomène Cristiano Ronaldo, qui avaient tout simplement remporté les deux derniers Ballons d’Or en date, Karim Benzema fait profil bas. Dès le départ, le joueur formé à l’OL doit faire face à la concurrence de la légende Raul, ou encore de Gonzalo Higuain, qui lui est souvent préféré dans un premier temps. Même constat avec Angel Di Maria sou l’ère Mourinho. Emmanuel Adebayor ou plus récemment Gareth Bale et Eden Hazard auraient pu être des menaces pour Benzema. Mais ce dernier s’est d’abord mué en lieutenant de CR7, avant de régner en patron sur l’attaque madrilène à partir de 2018 et le départ du Portugais.

Même constat en équipe de France

Karim Benzema, c’est aussi 94 sélections en équipe de France (36 buts). Hélas, ce parcours chez les Bleus aurait pu être plus conséquent. Pas retenu par Raymond Domenech lors du fiasco sud-africain de 2010, KB9 est resté muet à l’Euro 2008 comme en 2012. Il est aussi raillé pour ses 1222 minutes sans marquer jusqu’en octobre 2013. Avant la fameuse affaire de chantage à la sextape l’opposant à Mathieu Valbuena. Il faut finalement attendre 2021 pour voir Didier Deschamps rappeler le joueur quatre fois vainqueur de la Ligue des champions. Dans la foulée, il remporte la Ligue des nations avec les Bleus. Désormais, Karim Benzema peut voir triple. Ainsi, une cinquième Ligue des champions semble possible. Ensuite, il sera temps de viser la Coupe du monde 2022 au Qatar. Enfin, le Ballon d’Or pourrait lui tendre les bras. Autant de justes récompenses potentielles. Sur le tard.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Real Madrid (Real)
Personne(s) lié(s) à cet article : Karim Benzema
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires