dans

Euro 2020 : notre équipe-type de la deuxième journée

Avec deux Hongrois pour accompagner les Kevin De Bruyne et les Robin Gosens

Kimmich, De Jong et De Bruyne ont tous brillé dans cette deuxième journée de l'Euro 2020. Icon Sport
Kimmich, De Jong et De Bruyne ont tous brillé dans cette deuxième journée de l'Euro 2020. Icon Sport

Comme ce fut le cas lors de la première journée de cet Euro 2020, il est temps de dresser le bilan des deuxièmes rencontres de poules. Si la France a déçu, d'autres équipes ont brillé. L'occasion pour plusieurs joueurs de se distinguer. Voici notre onze type de la deuxième journée. Plus

La deuxième journée de l’Euro 2020 nous a offert quelques matchs spectaculaires et certaines surprises. La France a été tenue en échec par la Hongrie, l’Allemagne s’est relancée contre le Portugal, alors que l’Espagne est en danger après son nouveau match nul face à la Pologne. Après avoir regardé tous les matchs de cette deuxième journée, notre rédaction a établi une équipe-type.

Gardien : Péter Gulácsi (Hongrie)

Gulacsi, dans l'équipe type après son grand match contre la France. Icon Sport
Gulacsi, dans l’équipe type après son grand match contre la France. Icon Sport

Après un grand match contre le Portugal malgré un résultat lourd en sa défaveur, le gardien hongrois a une nouvelle fois été à la hauteur face à l’équipe de France. Le portier de Leizpig a permis aux siens de prendre un point (1-1) contre les champions du monde, bien aidé par une défense très solide.

Latéral droit : Joshua Kimmich (Allemagne)

L’Allemand a été un des grands artisans de la très belle victoire de l’Allemagne face au Portugal (4-2) lors de ce deuxième match de l’Euro. Malgré l’ouverture du score de Cristiano Ronaldo, la Mannschaft a su se refaire grâce notamment au diamant du Bayern Munich. Kimmich a en effet donné deux passes décisives, sur le CSC de Guerreiro et le but de Gosens.

Défenseur central : Matthijs de Ligt (Pays-Bas)

Matthijs de Ligt a soigné son retour à la compétition avec les Pays-Bas. Icon Sport
Matthijs de Ligt a soigné son retour à la compétition avec les Pays-Bas. Icon Sport

C’était le grand retour du défenseur central de la Juve avec les Pays-Bas pour cet Euro, après avoir manqué le premier match contre l’Ukraine. Face à l’Autriche (2-0), De Ligt a rassuré quant à sa forme physique et a participé à la victoire des siens. Solide et sérieux, le Juventino sera prêt pour les huitièmes de finale, puisque les Néerlandais sont d’ores et déjà qualifiés.

Défenseur central : Igor Diveev (Russie)

Diveev a été précieux dans la victoire de la Russie contre la Finlande. Icon Sport
Diveev a été précieux dans la victoire de la Russie contre la Finlande. Icon Sport

Invité surprise dans le onze de la Russie pour la deuxième rencontre de l’Euro, Igor Diveev a tout simplement été impeccable défensivement contre la Finlande (1-0). Le défenseur du CSKA Moscou a notamment parfaitement tenu la dragée haute à la star finlandaise Teemu Pukki. Diveev a montré toute sa solidité et ses qualités de tacleur, notamment à la faveur d’un superbe retour sur Pohjhanpalo.

Latéral gauche : Robin Gosens (Allemagne)

Gosens a été décisif contre le Portugal, impliqué sur trois des quatre buts allemands. Icon Sport
Gosens a été décisif contre le Portugal, impliqué sur trois des quatre buts allemands. Icon Sport

Le piston gauche de l’Atalanta Bergame a réalisé une sublime performance contre le Portugal (4-2). Auteur du dernier but de la Mannschaft, il s’est vu refuser un but dès la cinquième minute de jeu pour un hors-jeu de Serge Gnabry. Match fabuleux de l’Allemand, impliqué sur le CSC de Ruben Dias, celui de Guerreiro, puis passeur décisif pour Kai Havertz. Exceptionnel.

László Kleinheisler (Hongrie)

Match XXL du Hongrois face à l’équipe de France. Le milieu de terrain du NK Osijek était au four et au moulin face aux Bleus. Son coéquipier Nagy aurait pu l’accompagner tant la performance des milieux hongrois est à souligner. Gros volume d’activité pour Kleinheisler, élu homme du match contre les hommes de Didier Deschamps.

Kleinheisler, élu homme du match face à l'équipe de France. Icon Sport
Kleinheisler, élu homme du match face à l’équipe de France. Icon Sport

Frenkie de Jong (Pays-Bas)

Il aurait déjà pu faire partie de la première équipe type après sa prestation face à l’Ukraine, et son match plein contre l’Autriche lui permet d’en être pour la deuxième journée. Imparable, infatigable et si important dans le jeu de l’équipe de Frank De Boer, le joueur du Barça est le chef d’orchestre de cette sélection néerlandaise. Il sera sans aucune doute un des joueurs de cet Euro.

Manuel Locatelli (Italie)

Le joueur de Sassuolo nous a offert une masterclass contre la Suisse (3-0). Un doublé pour Locatelli et une performance permettant aux Italiens de faire le plein de points, ainsi que le plein de buts. Il a fait une telle impression que même Marco Verratti aura du mal à regagner sa place de titulaire…

Kevin De Bruyne (Belgique)

La star belge a changé le cours du match face au Danemark (2-1). Son entrée à la mi-temps a fait basculer la rencontre. Passeur décisif et buteur, le génie de Manchester City montre qu’il n’est pas fait comme les autres. De retour de blessure après sa double fracture au visage, le Belge a soigné son entrée dans cet Euro. Revenu sans masque, sans protection, pour nous sortir de son chapeau 45 minutes déterminantes.

Romelu Lukaku (Belgique)

Lui aussi est en grande forme et reste sur la lancée de sa grande saison avec l’Inter Milan. Si l’entrée de De Bruyne a tout changé, son implication et ses courses ont elles aussi ont eu un grand impact sur le jeu belge. C’est lui qui est à l’origine de l’égalisation de Thorgan Hazard après une incroyable percée. C’est également lui qui est au départ du deuxième but. L’attaquant complet rêvé.

Romelu Lukaku, une nouvelle fois dans l'équipe type de la semaine. Icon Sport
Romelu Lukaku, une nouvelle fois dans l’équipe type de la semaine. Icon Sport

Alexander Isak (Suède)

Il n’a pas encore marqué dans cet Euro, mais son talent est indéniable. En percussion comme en pivot, l’attaquant de la Real Sociedad est un danger constant pour les défenses adverses. Son incroyable rush a mis toute la défense slovaque à genoux. Il a mâché le travail pour Robin Quaison, qui a provoqué un penalty après son entrée en jeu, permettant à Emil Forsberg de donner la victoire aux siens (1-0). Il devra être suivi de près.

L’équipe type de la deuxième journée de l’Euro 2020

Gulácsi – Kimmich, De Ligt, Diveev, Gosens – De Jong, Kleinheisler, Locatelli – De Bruyne, Isak, Lukaku.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires