dans

2022, une année en or massif pour Jonathan Clauss (OM)

La Ligue des champions avant le Mondial ?

Jonathan Clauss, sous les couleurs du RC Lens. Icon Sport
Jonathan Clauss, sous les couleurs du RC Lens. Icon Sport

Modeste joueur de National il y a cinq ans, Jonathan Clauss a gravi les échelons un à un pour devenir l'un des meilleurs défenseurs de France et même d'Europe. En signant à l'Olympique de Marseille, le latéral de 29 ans s'apprête à découvrir la Ligue des champions. Avant le Mondial avec les Bleus ? Plus

Jusqu’où ira-t-il ? En ce mois de juillet 2022, Jonathan Clauss a écrit une nouvelle ligne à son riche CV en rejoignant un club mythique du Championnat de France de Ligue 1, l’Olympique de Marseille. Impensable ou presque pour un joueur pas conservé par le centre de formation de Strasbourg. Mais qui a su se montrer persévérant, au point de découvrir l’Équipe de France. Et les bonnes surprises ne sont peut-être pas terminées.

Jonathan Clauss, ou l’art de ne jamais rien lâcher

Il est peut-être l’exemple du moment pour tous les joueurs talentueux à la carrière sinueuse. Né à Strasbourg, formé au Racing, Jonathan Clauss aurait pu dire adieu au football de haut niveau en 2010, lorsque le club de Ligue 1 a décidé de ne pas le conserver. Après une expérience aux Pierrots Vauban, en CFA2 puis en DH, le latéral droit au mètre 78 a décidé de traverser la frontière pour évoluer en Allemagne, à un très modeste niveau. Avant de revenir en France et d’effectuer une ascension qui force le respect.

Jonathan Clauss avec les couleurs de l'Equipe de France (Iconsport)
Jonathan Clauss avec les couleurs de l’Équipe de France (Iconsport)

Avec Raon-Étape, Jonathan Clauss passe du CFA2 au CFA, s’offrant même un but de prestige face à Saint-Etienne en Coupe de France. Puis il découvre le National avec Avranches, la Ligue 2 sous les couleurs de Quevilly/Rouen. Mais ce premier contrat professionnel n’a clairement pas eu des allures d’aboutissement pour lui. En 2018, le Strasbourgeois décide de traverser à nouveau la frontière. Afin d’aider l’Arminia Bielefeld à monter en Bundesliga. En 2020, le Racing Club de Lens flaire le bon coup en recrutant Clauss gratuitement.

L’Équipe de France avant l’Olympique de Marseille

Depuis son arrivée dans le Pas-de-Calais, Jonathan Clauss a disputé 74 matches avec les Sang et Or. Délivré 18 passes décisives. Un ratio intéressant pour un défenseur qui adore prendre son couloir et distiller de merveilleux centres. La dernière saison en date du Racing a permis au latéral droit de se révéler. Dans l’équipe-type de Ligue 1 ces deux dernières années, l’Alsacien a logiquement été appelé par le sélectionneur de l’Équipe de France, Didier Deschamps. Quatre sélections plus tard, le rêve continue.

Pour la saison à venir, Clauss va encore changer de statut en portant les couleurs de l’Olympique de Marseille. C’est d’ailleurs la première fois de sa carrière que le joueur va faire l’objet d’un transfert payant. Après avoir fait ses premiers pas en Ligue des champions, l’ancien Avranchinais ne rêvera forcément que d’une chose : aller au Qatar avec les Bleus afin de disputer le Mondial 2022. La concurrence est féroce mais l’espoir, intact. Et quand on connaît la détermination du personnage, on se dit que le conte de fées ne fait peut-être que commencer.

Équipe(s) liée(s) à cet article : Olympique de Marseille (OM), RC Lens
Personne(s) lié(s) à cet article : Jonathan Clauss
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires