dans

L1 (J20) – Lens vient à bout de Rennes et regoûte à la victoire

Une victoire acquise dans les tous derniers instants !

Saïd a offert la victoire à Lens face à Rennes (iconsport)
Saïd a offert la victoire à Lens face à Rennes (iconsport)

Lens, plus entreprenant, a retrouvé la victoire en Ligue 1 ce samedi 8 janvier en dominant Rennes (1-0). Face à des Bretons qui n'ont pas cadré le moindre tir, les Sang et Or ont attendu les dernières minutes et un but de Saïd pour débloquer la rencontre. Plus

La qualification acquise face à Lille au bout d’une séance de tirs au but et d’un scénario renversant devait permettre au RC Lens de relancer une dynamique. Sevrés de victoires depuis le 11 novembre dernier, soit six rencontres de Ligue 1, les Lensois ont su enchaîner et retrouver le succès en championnat ce samedi 8 janvier. Face à Rennes, les Sang et Or ont patienté jusqu’aux derniers instants d’un match longtemps peu emballant pour s’offrir trois points précieux grâce à Saïd (1-0). De leur côté, les Rennais enchaînent une troisième défaite de rang en Ligue 1.

Fofana et Kalimuendo tentent, Rennes roupille

Après des premières minutes lors desquelles Lens prend les initiatives, Rennes sort peu à peu la tête de l’eau. La position plus haute des Bretons est toutefois proche de profiter aux Lensois. Sur un contre bien mené à trois, Gaël Kakuta décale Seko Fofana dont le centre à destination d’Arnaud Kalimuendo trouve l’avant-centre artésien pour une première frappe cadrée (11’).

Kalimuendo a été l'homme le plus remuant de la première période de Lens - Rennes (iconsport)
Kalimuendo a été l’homme le plus remuant de la première période de Lens – Rennes (iconsport)

Les deux derniers cités sont de nouveau les protagonistes de la plus grosse situation du premier acte. D’une remise-talonnade, Kalimuendo trouve cette fois Fofana dans la surface. Après une feinte, la frappe du milieu est toutefois repoussée par la défense (30’). Plus dangereux que son adversaire du soir, Lens alerte ensuite de nouveau Doğan Alemdar, remplaçant d’Alfred Gomis parti à la CAN, par Kalimuendo (41’), homme le plus mordant de quarante-cinq premières minutes soporifiques.

Saïd redonne le sourire à Lens

S’ils sont apparus endormis avant la pause, les Rennais arborent un visage plus vivant après. Avant l’heure de jeu, Bruno Genesio revoit toutefois ses plans et jette Jérémy Doku et Flavien Tait dans la bataille. Très vite, les changements du coach sont proches de profiter aux Bretons. Tout juste replacé à gauche, Benjamin Bourigeaud envoie un centre sur lequel la déviation de Tait bénéficie à Gaëtan Laborde. L’avant-centre est cependant buteur en positon de hors-jeu (55′). Pour répondre et redonner de l’allant à son équipe, Franck Haise envoie lui trois joueurs dont Patrick Berg, la dernière recrue lensoise.

Entré en deuxième période, Doku n'est pas parvenu à débloquer Lens - Rennes (iconsport)
Entré en deuxième période, Doku n’est pas parvenu à débloquer Lens – Rennes (iconsport)

Les Sang et Or réveillent enfin les quelque 5.000 supporteurs présents au stade Bollaert-Delélis. D’une lourde reprise sans contrôle sur corner, Corentin Jean force en effet Alemdar à une parade décisive avant de s’interposer devant Kalimuendo dans la continuité de l’action (77′). Le portier turc ne peut toutefois rien faire juste avant le temps additionnel. Sur une action initiée par Gradit, Jonathan Clauss adresse un centre dont il a le secret. Un centre que Wesley Saïd transforme en passe décisive d’une superbe reprise en puissance (1-0, 89′).

Entré en jeu, Saïd a offert la victoire à Lens face à Rennes (iconsport)
Entré en jeu, Saïd a offert la victoire à Lens face à Rennes (iconsport)

Un but précieux pour les Artésiens, qui retrouvent la victoire et le sourire. Un sentiment qu’ils n’avaient plus connu en Ligue 1 depuis le 5 novembre dernier !

La fiche de Lens – Rennes :

Lens 1-0 Rennes

But : Saïd (89′)

Le onze de Lens (3-4-3) : Leca – Gradit, Danso, Medina – Clauss, Fofana (Sotoca, 85′), Doucouré, Frankowski (Jean, 70′) – Pereira da Costa (Berg, 70′), Kakuta (Saïd, 70′), Kalimuendo.

Le onze de Rennes (4-3-3) : Alemdar – Assignon, Omari, Bade, Truffert – Majer (Tait, 55′), Martin (Guirassy, 90+1′), Santamaria – Bourigeaud (Tchaouna, 76′), Laborde, Terrier (Doku, 55′).

Équipe(s) liée(s) à cet article : ,
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires