dans

LdC (J5) : le LOSC, vainqueur de Salzbourg, prend la tête et s’approche des huitièmes !

Plus qu’un dernier effort avant la qualif’ !

LDC (J5) : Vainqueur de Salzbourg, le LOSC prend la tête et s'approche des huitièmes ! (iconsport)
LDC (J5) : Vainqueur de Salzbourg, le LOSC prend la tête et s'approche des huitièmes ! (iconsport)

Lors de la cinquième journée de la phase de poules de la Ligue des champions, le LOSC s'est imposé d'une courte tête face à Salzbourg (1-0), grâce à un but de Jonathan David. Les Lillois prennent la tête de leur groupe et sont bien placés pour se qualifier pour les huitièmes de finale avant la dernière journée ! Plus

Trois semaines après sa belle victoire sur la pelouse du FC Séville, le LOSC retrouvait la Ligue des champions. Les Lillois, plus que jamais en course pour la qualification pour les huitièmes de finale de la compétition, ont l’occasion de faire un grand pas vers leur objectif avec cette réception du Red Bull Salzbourg. Les Autrichiens occupent la tête du groupe G avant la rencontre mais les hommes de Jocelyn Gourvennec peuvent, en cas de victoire, les doubler au classement avant d’affronter Wolfsburg lors du dernier match. Les spectateurs du stade Pierre Mauroy espèrent alors voir leur équipe, en difficulté en Ligue 1, se sublimer malgré deux absences de poids.

Les supporters du LOSC répondent présent pour ce grand rendez-vous européen (iconsport)
Les supporters du LOSC répondent présent pour ce grand rendez-vous européen (iconsport)

Le LOSC toujours en 4-4-2, avec Weah

En effet, Benjamin André et Jonathan Ikoné, suspendus, ne sont pas sur la pelouse au coup d’envoi. Jocelyn Gourvennec décide de titulariser Xeka et Renato Sanches dans l’entrejeu et de faire confiance à Bamba et Weah sur les côtés, dans un 4-4-2 classique. Du côté du Red Bull Salzbourg, Matthias Jaissle opte pour un 4-1-2-1-2 plutôt offensif malgré les nombreuses absences, dont celles de Junuzović, Koita, Okoh, Piatkowski, Vallci et Okafor.

La montée en puissance du LOSC

Dans un stade Pierre Mauroy bien rempli malgré la température (6°C au coup d’envoi), les deux équipes alternent les phases de possession sans se montrer dangereuses durant un bon quart d’heure. Le LOSC prend ensuite le contrôle du jeu et s’approche petit à petit des buts de Köhn. Yilmaz est le premier à se trouver en bonne position au point de penalty mais il rate complètement sa reprise de volée (27e). Quelques instants plus tard, l’attaquant turc hérite du ballon côté gauche et décide de pénétrer en force dans la surface. Le ballon est contré à plusieurs reprises par la défense autrichienne et termine sa course dans les pieds de David, qui n’a plus qu’à allumer Köhn du pied gauche (1-0, 31e) !

Grâce à cette ouverture du score, les Lillois prennent l’avantage et sont récompensés de leur bonne première demi-heure de jeu. D’autant plus que sur les minutes qui précèdent la mi-temps, les Autrichiens ne parviennent pas réagir et à inquiéter la défense du LOSC. Weah, déséquilibré dans la surface, aurait même pu obtenir un penalty.

A lire aussi : Lille : Sanches regrette de ne pas avoir signé au Barça et parle de son avenir

Salzbourg met la pression, les Dogues reculent

Après une pause méritée pour les vingt-deux acteurs, la partie reprend sous une autre forme. En effet, les Autrichiens se montrent plus offensifs et plus dangereux. Kristensen est même tout proche de trouver le cadre alors qu’il était en très bonne position dans la surface (58e). Les Lillois, qui tiennent bon défensivement, ont toutefois beaucoup plus de mal à sortir le ballon, en plus de multiplier les fautes. Gourvennec décide alors de renforcer son milieu de terrain en remplaçant Yilmaz par le jeune Onana (70e).

Un changement qui fait mouche puisque les Lillois se procurent deux occasions coup sur coup. Bamba voit sa tentative dégagée sur sa ligne par un défenseur autrichien et Renato Sanches ne trouve pas le cadre sur un tir du gauche (75e). Le but du K.O n’était pas loin et Salzbourg en profite pour pousser dans les dernières minutes. Fort heureusement, le LOSC fait ce qu’il faut derrière pour tenir et garder cet avantage précieux au score.

La joie de Reinildo et Bamba sur le but du LOSC (iconsport)
La joie de Reinildo et Bamba sur le but du LOSC (iconsport)

Le LOSC à un seul petit point des huitièmes !

Au terme d’un match globalement équilibré, le LOSC a fait la bonne opération en s’imposant d’un petit but signé Jonathan David ! Parfois dominés dans le jeu, les Lillois ont tenu bon défensivement pour s’offrir une victoire ô combien importante. Celle-ci leur permet de prendre la tête du groupe G, devant leur adversaire et le FC Séville, vainqueur de Wolfsburg (2-0). Un match nul suffira aux Dogues dans deux semaines face aux Allemands pour se qualifier pour les huitièmes de finale de cette Ligue des champions !

La fiche du match

LOSC 1 – 0 Red Bull Salzbourg

But : David (31e) pour Lille

L’équipe du LOSC : Grbić – Çelik, Djaló, Fonte, Reinildo – Weah (Yazıcı, 84e), R. Sanches, Xeka, Bamba – Yılmaz (Onana, 70e), David (Lihadji, 90e+3)

L’équipe du RB Salzbourg : Köhn – Kristensen, Onguéné, Wöber, Ulmer – Camara – Sučić (Capaldo, 59e), Seiwald (Bernardo, 85e) – Aaronson (Kjaergaard, 85e) – Sesko (Adamu, 59e), Adeyemi

Équipe(s) liée(s) à cet article : ,
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires