Le LOSC vise haut, les Verts regardent en bas

Cinq jours avant de recevoir Chelsea en huitième de finale retour de la Ligue des Champions, le LOSC a l’occasion de confirmer son regain de forme en Ligue 1 face à Saint-Etienne. Les deux équipes ont remporté trois de leurs cinq derniers matches en championnat, ce qui nous promet une confrontation disputée sur la pelouse du stade Pierre-Mauroy. Toutefois, les objectifs sont différents des deux côtés. Quand les Lillois ont la possibilité d’intégrer le top 5, les Stéphanois espèrent s’éloigner de la zone de relégation.

Le LOSC et l'ASSE "unis pour la paix" au stade Pierre-Mauroy (iconsport)
Le LOSC et l'ASSE "unis pour la paix" au stade Pierre-Mauroy (iconsport)

Peu de spectacle, surtout pour Renato

Entre le 4-4-2 du LOSC, avec David et Ben Arfa en pointe, et le 3-4-3 de l’ASSE, le combat est très serré en début de match. La rencontre est hachée avec pas mal de fautes des deux côtés. Les occasions de but, elles, se font rares. Durant la première demi-heure, le seul fait de match important est la sortie sur blessure de Renato Sanches (25e). Touché derrière la cuisse gauche et remplacé par Onana, l’international portugais pourrait manquer la réception de Chelsea. Inutile de dire qu'il s'agirait d'une très mauvaise nouvelle pour le LOSC. De leur côté, les Verts en profitent pour se montrer dangereux à quelques reprises, comme sur un tir cadré de Boudebouz (37e). Mais globalement, il est difficile de prendre du plaisir devant ce match tant les deux équipes ont du mal à trouver leurs attaquants. Et ce même si Celik frappe le poteau de Bernardoni juste avant la pause (40e).

Gros coup dur pour le LOSC et Renato Sanches, sorti sur blessure (iconsport)
Gros coup dur pour le LOSC et Renato Sanches, sorti sur blessure (iconsport)

Les deux équipes accélèrent, en vain

Heureusement, le public du stade Pierre-Mauroy assiste à une rencontre un peu plus vivante après la pause. Le LOSC est même tout proche d’ouvrir le score sur une tête d’Onana, malheureusement pour lui trop décroisée (48e). Les Verts tentent de répondre mais leurs timides offensives n'inquiètent par Jardim. Les duels restent intenses et les deux équipes donnent l'impression de tout donner. Cependant les occasions de but restent peu nombreuses malgré les changements effectués par les deux entraîneurs. L'ambiance dans le stade disparait au fil des minutes, tout comme le rythme du match. Un peu comme si les vingt-deux acteurs n'avaient plus de jus. Et c'est tout logiquement que le coup de sifflet final est donné sur ce score nul et vierge.

Un match nul qui n'arrange personne, surtout le LOSC

Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'on n'aura pas pris beaucoup de plaisir avec ce match d'ouverture de la 28ème journée de Ligue 1. Lille et Saint-Etienne n'ont pas trouvé la solution offensivement et sont restés solides derrière. Ce partage des points n'arrange pourtant personne au classement. En effet, le LOSC reste en dehors du top 5 et se trouve sous la menace de Nantes, Monaco, Lyon et Lens. Côté stéphanois, même s'il s'agit d'un bon nul à l'extérieur, prendre un peu plus le large sur la zone de relégation aurait été mieux. Prochain match pour les deux équipes : face à Chelsea, mercredi pour Lille, et un match important contre Troyes vendredi pour les Verts.

La fiche du match

LOSC – AS Saint-Etienne : 0-0

L’équipe du LOSC : Jardim – Celik, Fonte, Botman, Djalo – Bamba, Sanches (Onana, 25e), Xeka, Gudmundsson – David (Yilmaz, 61e), Ben Arfa (Zhegrova, 61e)

A lire aussi : LOSC : Jonathan David sait déjà où il aimerait poursuivre sa carrière

L’équipe de l’ASSE : Bernardoni – Moukoudi, Nade, Kolodziejczak – Sacko, Boudebouz (Sako, 71e), Douath (Moueffek, 87e), Nordin (Khazri, 61e) – Thioub, Camara, Bouanga (Aouchiche, 87e)