dans

Finalissima : largement au-dessus, l’Argentine s’offre logiquement l’Italie !

Il n’y a pas eu photo !

L'Argentine a facilement disposé de l'Italie lors de la Finalissima. Icon Sport
L'Argentine a facilement disposé de l'Italie lors de la Finalissima. Icon Sport

Largement supérieure à une triste équipe d'Italie, l'Argentine s'est offert la Finalissima, la nouvelle Coupe intercontinentale des nations (0-3). Martinez, Di Maria et Dybala ont puni les Italiens. Plus

La Finalissima pour l’Argentine ou l’Italie ?

En ce mois de juin 2022, la Coupe intercontinentale des nations fait son grand retour ! Désormais nommée la Finalissima, cette finale opposant le vainqueur de l’Euro à celui de la Copa America ne s’était déroulée que deux fois dans l’histoire. En 1985 d’abord, avec la victoire de la France face à l’Uruguay (2-0) au Parc des Princes. Puis en 1998, avec cette fois le succès de l’Argentine face au Danemark (1-1, 5-4 aux tab). Pour son retour, cette finale amicale oppose l’Argentine à l’Italie dans un stade de Wembley (Londres) plein à craquer. L’occasion pour les Italiens de s’offrir un peu de bonheur après leur non-qualification pour la Coupe du Monde. De leur côté, les Argentins souhaitent prouver à quelques mois du Mondial qu’ils seront de sérieux prétendants au titre.

L'Argentine et l'Italie s'affrontent à Wembley lors de la Finalissima (iconsport)
L’Argentine et l’Italie s’affrontent à Wembley lors de la Finalissima (iconsport)

L’Argentine dans le bain, l’Italie dans le flou

Après une longue saison pour la plupart des joueurs, cette Finalissima remplit davantage le calendrier. Mais cela n’empêche pas les deux nations de jouer le jeu. Toutes deux disposées e, 4-3-3, l’Italie et l’Argentine nous offre un début de match plutôt intense. Messi est très en vue et permet à l’Albiceleste de dominer les débats dans le premier quart d’heure. L’Italie se réveille petit à petit mais les occasions sont rares des deux côtés. Il faut attendre la demi-heure de jeu pour voir véritablement cette rencontre s’emballer. Côté gauche, Messi se défait du marquage de Di Lorenzo et centre à ras de terre pour Martinez. L’attaquant de l’Inter Milan devance tout le monde et ouvre le score de l’extérieur du pied droit (0-1, 28e) !

Di Maria et sa spéciale font le break

Les Argentins ouvrent plutôt logiquement le score face à des Italiens brouillons. Le jeu devient de plus en plus haché, en raison notamment des nombreuses fautes transalpines. Mais l’Argentine réussit toutefois à se montrer dangereuse voire clinique. Servi dans la profondeur par Martinez, Di Maria devance la sortie de Donnarumma et double la marque d’un piqué du pied gauche (0-2, 45e+1) !

L’Argentine écrase une Italie inquiétante

La Squadra Azzurra prend un coup sur la tête juste avant la pause et l’Argentine concrétise magnifiquement sa domination. En début de seconde période, les Italiens tentent toutefois de réagir mais leur légère domination est stérile. Au contraire, ce sont les Argentins qui se montrent les plus dangereux à l’heure de jeu. Mais à deux reprises, Di Maria perd cette fois ses duels avec Donnarumma (60e, 62e). Cinq minutes plus tard, Lo Celso croit plier le match mais le milieu de terrain de Villarreal ne trouve pas le cadre (64e). Dans ses buts, Donnarumma voit son équipe se faire trucider dans tous les domaines. Le gardien de but du PSG évite même le pire en repoussant trois frappes de Messi (65e, 67e, 69e) ! Et en fin de match, le portier italien ne peut rien faire sur une frappe du gauche croisée de Dybala, servi par Messi (0-3, 90e+4) !

L'Argentine n'a fait qu'une bouchée de l'Italie (iconsport)
L’Argentine n’a fait qu’une bouchée de l’Italie (iconsport)

Largement dominatrice notamment en nombre d’occasions, l’Argentine s’est logiquement offert cette Finalissima. Lionel Messi et ses coéquipiers confirment leur bonne forme, un an après leur sacre en Copa America face au Brésil. L’Albiceleste sera l’une des nations à surveiller lors du Mondial au Qatar en fin d’année. En revanche, l’Italie ne s’en sort pas. Non qualifiée pour la Coupe du Monde, la Squadra Azzurra n’a pas montré une belle image lors de cette Finalissima. Roberto Mancini a du pain sur la planche, une situation étonnante quand on sait que les Italiens remportaient l’Euro il y a à peine un an….

La fiche du match

Italie – Argentine : 0-3
Buts : Martinez (28e), Di Maria (45e+1), Dybala (90e+4) pour l’Argentine

L’équipe d’Italie : Donnarumma – Di Lorenzo, Bonucci, Chiellini, Emerson – Pessina, Jorginho, Barella – Raspadori, Belotti, Bernardeschi

L’équipe d’Argentine : Martinez – Molina, Romero, Otamendi, Tagliafico – De Paul, Rodriguez, Lo Celso – Di Maria, Messi, Lautaro Martinez

Équipe(s) liée(s) à cet article : Argentine, Italie
Personne(s) lié(s) à cet article : Lionel Messi
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires