dans

Virgil van Dijk forfait pour l’Euro : les Pays-Bas sont-ils déjà condamnés sans leur capitaine ?

Les fans des Oranje ont quelques raisons de ne pas être trop défaitistes

Virgil van Dijk absent à l'Euro, naufrage annoncé pour les Pays-Bas ? Icon Sport
Virgil van Dijk absent à l'Euro, naufrage annoncé pour les Pays-Bas ? Icon Sport

Avec le forfait de Virgil van Dijk pour l'Euro, que le défenseur central a officialisé ce mercredi 12 mai, les Pays-Bas ont perdu bien plus que leur meilleur capitaine. Plus

Le coup est rude. Virgil van Dijk, le défenseur central et capitaine des Pays-Bas, a annoncé son forfait pour l’Euro 2021, ce mercredi 12 mai. Le colosse de Liverpool est insuffisamment remis de sa grave blessure aux ligaments du genou, contractée en octobre dernier. Avec la perte d’un tel joueur, qui transcende ses coéquipiers par son seul leadership et son aura, les Oranje peuvent-ils déjà s’attendre à un piètre parcours dans la compétition ? Attention à ne pas être trop alarmistes.

Van Dijk, pas encore le mammouth que les Oranje attendent

Depuis le changement de dimension de Virgil van Dijk avec Liverpool et l’explosion de Matthijs de Ligt, beaucoup voyaient la défense des Pays-Bas devenir la nouvelle référence internationale. Le monstre des Reds a bien sûr contribué à redonner une vraie solidité à l’arrière-garde néerlandaise. Mais ses plus fidèles suiveurs attendaient qu’il devienne véritablement l’épouvantail qu’il est à Liverpool. Or, ce n’est pas encore tout à fait le cas avec sa sélection, probablement parce que les chantiers avoisinants sont nombreux (des joueurs offensifs peu concernés par le pressing, un sélectionneur – Frank de Boer – qui fait figure d’usurpateur).

Virgil van Dijk doit devenir l'ogre des Pays-Bas / Icon Sport
Virgil van Dijk doit devenir l’ogre des Pays-Bas / Icon Sport

Virgil van Dijk, ce « puceau »

D’autre part, malgré tout son charisme, sa rage de vaincre et sa faculté à rendre ses partenaires meilleurs, Virgil van Dijk manque d’un élément clé : l’expérience des grandes compétitions internationales. A 29 ans, aussi improbable que cela puisse paraître, le natif de Breda n’a encore jamais disputé d’Euro ou de Coupe du monde. Une absence de vécu qui peut parfois être préjudiciable, tant la pression de tout un pays peut parfois submerger des joueurs parmi les plus expérimentés en club.

Virgil van Dijk connaît la pression de Liverpool, mais connaît-il celle d'une grande compétition internationale ? / Icon Sport
Virgil van Dijk connaît la pression de Liverpool, mais connaît-il celle d’une grande compétition internationale ? / Icon Sport

Or, des joueurs qui ont déjà un vécu à ce niveau avec les Pays-Bas se comptent sur les doigts d’une main. Ils ne sont que quelques-uns, dont… Stefan de Vrij, le remplaçant de Van Dijk chez les Oranje.

Stefan de Vrij, bien plus qu’une doublure de luxe

Et quel remplaçant ! Qui peut rêver d’une meilleure doublure à celui qui était considéré comme le meilleur défenseur du monde avant sa grave blessure ? Stefan de Vrij (29 ans) n’est pas Clément Lenglet ou Kurt Zouma cette saison. Il a tout simplement été élu meilleur défenseur de Serie A avec l’Inter la saison dernière. Et cette saison, il a encore l’un des tauliers des Nerazzurri vers la conquête du titre en championnat.

Stefan de Vrij, le taulier de l'Inter. Icon Sport
Stefan de Vrij, le taulier de l’Inter. Icon Sport

Mais c’est surtout son expérience internationale, donc, qui en fera un atout précieux pour les Oranje à l’Euro. A la Coupe du monde 2014, en effet, il était le titulaire des Pays-Bas à seulement 22 ans. Il a largement contribué à l’excellent parcours de la sélection de Louis van Gaal jusqu’à la troisième place. Les Espagnols retiennent aussi son but inscrit contre la Roja (5-1) lors de la mythique correction en phase de groupe. Sept ans plus tard, les Pays-Bas feront-ils aussi bien à l’Euro, même sans le monstre Van Dijk ?

Stefan de Vrij, titulaire des Pays-Bas à la Coupe du monde 2014, ici face à l'Argentine de Lionel messi en demi-finales. Icon SPort
Stefan de Vrij, titulaire des Pays-Bas à la Coupe du monde 2014, ici face à l’Argentine de Lionel messi en demi-finales. Icon SPort
Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou partagez simplement cet article à vos amis !