dans

Tottenham, Mercato : Harry Kane souhaite passer à la caisse

Il demande une jolie revalorisation.

Harry Kane souhaite renégocier son contrat avec les Spurs (IconSport)
Harry Kane souhaite renégocier son contrat avec les Spurs (IconSport)

Après l'échec de son transfert à Manchester City, Harry Kane s'est résigné à l'idée de rester jouer à Tottenham. Toutefois, l'attaquant international anglais souhaiterait renégocier son contrat. Plus

Une négociation de ses émoluments

Ce n’est un secret pour personne, Harry Kane a voulu quitter Tottenham lors de ce mercato estival. Le buteur anglais voulait rejoindre Manchester City. Frustré de ne pas avoir pu réaliser ses envies, l’attaquant international anglais souhaite faire payer son club et plus particulièrement son président Daniel Lévy.

Harry Kane l’annonçait mercredi 25 août 2021, sur son compte Twitter, il jouera avec les Spurs cette saison. « Je resterai un joueur de Tottenham cet été et je serai concentré à 100 % sur le fait d’aider l’équipe à réussir. » Le buteur anglais, 337 matchs, 221 buts et 45 passes décisives avec son équipe s’est donc résigné à l’idée de partir sur une nouvelle saison avec le club de la capitale anglaise. Malgré tout, il ne veut pas en rester là et souhaiterait négocier une revalorisation de son contrat.

Résigné à l'idée de rester à Tottenham, Harry Kane souhaiterait une revalorisation de son salaire (IconSport)
Résigné à l’idée de rester à Tottenham, Harry Kane souhaiterait une revalorisation de son salaire (IconSport)

Dans cette négociation, le joueur désirerait inclure une clause libératoire qui obligerait Daniel Lévy à le laisser partir en cas d’offre substantielle. Le montant n’est pas encore connu. Concernant son salaire, The Times parle d’une augmentation de 100 000 euros hebdomadaire. En somme, cela donnerait un salaire de 465 000 euros par semaine. Il serait alors un des joueurs les mieux payés de la Premier League.

Daniel Lévy souhaite prolonger Harry Kane

Le joueur de 28 ans et ses représentants ne resteront donc pas sans rien faire. Lié au club de Tottenham jusqu’en juin 2024, ses dirigeants souhaiteraient le prolonger jusqu’en juin 2027. Par contre, il n’est pas certain que Daniel Lévy accède à toutes les requêtes de son attaquant. Si la revalorisation de son salaire paraît possible, il n’est pas certain que le président adhère à une clause libératoire. Réputé pour son intransigeance dans les négociations, le président de Tottenham avait refusé une offre de 115 millions d’euros pour son attaquant lors de ce mercato… Acceptera-t-il cette fois-ci les demandes de son joueur ?

Équipe(s) liée(s) à cet article :
Personne(s) lié(s) à cet article :
Ça fait plaisir de lire un article sans être dérangé par une publicité non ? Pour que ça continue soutenez Foot11.com en vous abonnant ci-dessous gratuitement à un de nos flux ou laissez nous simplement un petit commentaire ci-dessous :)
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires