dans

PSG – pourquoi prolonger Mbappé coûterait très cher à Paris ?

Jusqu’à 75 millions d’euros annuels !

Pour des raisons fiscales, prolonger Mbappé coûterait très cher au PSG (iconsport)
Pour des raisons fiscales, prolonger Mbappé coûterait très cher au PSG (iconsport)

S'il n'a finalement pas quitté Paris cet été, Kylian Mbappé ne devrait pas pour autant prolonger au PSG durant la saison. Outre les envies de départ du joueur, les règles fiscales en vigueur en France et en Espagne ne jouent pas en faveur du club de la capitale dans son duel avec le Real Madrid… Plus

Mbappé va rester à Paris cet été

Au cœur de l’actualité des transferts ces dernières heures, Kylian Mbappé n’a finalement pas quitté le Paris Saint-Germain pour le Real Madrid. Si l’attaquant français était bien la cible prioritaire des dirigeants madrilènes, qui ont mobilisé toutes leurs ressources pour réaliser ce transfert, son désir de rejoindre la capitale espagnole s’est heurté au refus de ses dirigeants. Ainsi, selon L’Équipe, malgré les trois offres formulées par la Maison Blanche – la dernière de près de 200 millions d’euros – le PSG n’a jamais dévié de sa stratégie : conserver le Bondynois pour l’associer à Lionel Messi et Neymar. Et ce n’est pas la dernière prestation du Français, auteur d’un doublé à Reims (0-2), qui fera regretter au board parisien sa décision.

Toutefois, à un an de la fin de son contrat, Leonardo doit déjà se préparer à perdre l’ex-Monégasque en juin prochain. Si la direction du club rouge et bleu se montre rassurante au sujet d’une prolongation de Mbappé, celle-ci coûterait très cher au club de la capitale.

Un régime fiscal français défavorable au PSG

Car contrairement à ses deux coéquipiers de l’attaque galactique du PSG, Kylian Mbappé ne pourrait bénéficier de la prime d’impatriation (prévue à l’article 155 B du code général des impôts) s’il prolongeait en France. Comme l’expliquait L’Équipe cette semaine, celle-ci est « un dispositif fiscal permettant de sortir 30% des revenus de l’imposition pour les joueurs qui arrivent en France après au moins cinq ans à l’étranger. » Autrement dit, alors que Paris a proposé un salaire annuel à 25 millions d’euros nets à son meilleur buteur, un tel contrat coûterait en fait bien plus cher au club.

Contrairement à Messi et Neymar, Kylian Mbappé ne peut pas profiter du régime fiscal de l'impatriation (iconsport)
Contrairement à Messi et Neymar, Kylian Mbappé ne peut pas profiter du régime fiscal de l’impatriation (iconsport)

Mbappé coûterait près de 75 millions d’euros annuels au PSG !

Et même trois fois plus cher ! Ainsi, le PSG devrait débourser près de 75 millions d’euros annuels, charges comprises, si Kylian Mbappé apposait sa signature sur ce contrat portant jusqu’en juin 2026. Soit près de 400 millions d’euros sur toute la durée d’engagement du joueur !

S'il prolongeait son attaquant, Paris devrait verser 3 fois le montant du salaire du joueur charges comprises (iconsport)
S’il prolongeait son attaquant, Paris devrait verser 3 fois le montant du salaire du joueur charges comprises (iconsport)

Et ce, sans compter les 35M€ dus à l’AS Monaco en cas de prolongation du joueur formé dans la Principauté. S’il vivra donc une cinquième saison à Paris, « KM7 » devrait, selon toute vraisemblance, faire ses adieux au Parc des Princes à l’été 2022. Et ce n’est peut-être pas une si mauvaise nouvelle pour les finances parisiennes…

Personne(s) lié(s) à cet article : Kylian Mbappé
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires