dans

PSG, Mercato : Xavi Simons de retour plus vite que prévu ?

Une clause de rachat bien sentie ?

Xavi Simons sous les couleurs du Paris Saint-Germain (Icon Sport)
Xavi Simons sous les couleurs du Paris Saint-Germain (Icon Sport)

Parti un peu dans la précipitation du PSG cet été, Xavi Simons brille sous les couleurs du PSV Eindhoven. De quoi envisager un rapide retour dans la capitale ? Plus

Un départ pour le PSV qui a beaucoup fait parler

Apparu une dizaine de fois en équipe première depuis son arrivée au Paris Saint-Germain en 2019, Xavi Simons aurait pu prolonger son contrat cet été et partir en prêt, ailleurs, dans la foulée. Histoire de profiter d’un maximum de temps de jeu et de poursuivre son apprentissage. Pourtant, un peu contre toute attente, l’ancien crack du FC Barcelone a résilié son bail avec le PSG. Durant ce mercato estival, le natif d’Amsterdam a ainsi décidé de rentrer au pays en signant un contrat de cinq ans, soit jusqu’en 2027, avec le PSV Eindhoven. Pourtant, son histoire avec Paris n’est peut-être pas encore terminée.

Xavi Simons avec le maillot du PSG (iconsport)
Xavi Simons avec le maillot du PSG (iconsport)

Simons pourrait rapidement revenir au PSG

Selon nos confrères de L’Equipe, le Paris Saint-Germain garde un œil sur son désormais ex-joueur. Il faut dire qu’au moment de laisser filer Xavi Simons, les têtes pensantes du PSG ont inclus une clause de rachat à 4 millions d’euros. Autant dire une bouchée de pain ou presque pour une écurie avec de tels moyens financiers.

Il faut dire que depuis son arrivée au PSV, Xavi Simons régale. Buteur lors de la Supercoupe des Pays-Bas, remportée aux dépens de l’Ajax Amsterdam, le milieu offensif de 19 ne s’est pas arrêté là. Dans la foulée, pour la première journée d’Eredivisie, il a carrément été élu homme du match. Ce mardi soir, on pourrait à nouveau le voir à l’œuvre en Ligue des champions face à l’AS Monaco. Visiblement, Simons aurait gardé des contacts avec le vestiaire du Paris Saint-Germain. De quoi rendre l’idée de ‘un rapide retour pas si utopique. Certes, les places sont chères au PSV, encore un peu plus au PSG. Mais en cas de saison aboutie aux Pays-Bas, tous les rêves les plus fous sont permis.

Personne(s) lié(s) à cet article : Xavi Simons
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires